Accueil Banques et épargnes Le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) pour une meilleure pension

Le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) pour une meilleure pension

Les derniers chiffres de l’INSEE (parution février 2020) montrent que les pensions de retraite se sont améliorées de +0,9 % en 1 an. Pour autant le retraité moyen ne perçoit que 1422 €/mois et doit faire valoir ses droits de plus en plus tard. Dans ce contexte, le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) apporte une solution de revenus complémentaires à ceux qui s’y prennent suffisamment tôt.

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP)

Le PERP est le plus accessible des placements pour la retraite. Il se souscrit auprès d’une banque, d’une compagnie d’assurance, d’un organisme de prévoyance ou d’une mutuelle. Son fonctionnement est simple : vous économisez tout au long de votre vie puis une fois arrivé l’âge légal de la retraite, vous obtenez l’un des 2 avantages suivants :

  • Une rente viagère,
  • un capital + une rente viagère.

Les cotisations peuvent être effectuées :

  • Par montants fixes à dates définies par avance,
  • par montants variables sans versements périodiques.

En cas de nécessité, l’épargne constituée sur un plan de retraite populaire peut-être débloquée avant l’âge de la retraite. Cette sortie anticipée pour être provoquée par un décès de l’époux, une situation de surendettement ou une invalidité.

Cerise sur le gâteau : ce dispositif vous permet de déduire de vos impôts le montant de l’épargne que vous déposez. En 2020 vous pouvez ainsi déduire jusqu’à 10 % de vos revenus professionnels nets, dans un plafond de déduction de 32 419 €, l’économie d’impôt ne devant pas dépasser 4052 €.

Pour info : le patrimoine financier brut des Français se monte à 5186 milliards d’euros (source : Banque de France parution août 2020). Ils détiennent notamment 781 milliards d’euros sur des livrets réglementés et 1662 milliards d’euros sur des assurances-vie en support euros.

Bien choisir son contrat de PERP

Le bon choix du contrat de Plan d’Épargne Retraite Populaire doit se faire très tôt. Il conditionnera la manière dont vous obtiendrez un complément de revenus pour votre retraite. Vous avez le choix entre 3 formules :

  • Le contrat multisupport : qui débouche soit sur une rente viagère, soit sur un capital.
  • Le contrat de rente viagère différée, qui vous donne des droits directs sur une rente.
  • Le contrat en unités de rente, qui fonctionne sous forme de points un peu comme la retraite.

Les assureurs proposent de nombreuses formules pour chacun de ces contrats, ce qui peut rendre le choix difficile. Pour ne pas se tromper, il peut être intéressant de se rapprocher d’un professionnel. Par exemple, EUODIA s’occupe de la gestion de votre patrimoine grâce à son équipe de 30 conseillers.

Le groupe possède de très nombreux produits de placements financiers en catalogue, y compris les PERP. Il est même possible d’effectuer une simulation en ligne sur l’économie d’impôt que vous réaliserez en épargnant pour votre retraite.

EUOLIA est mandataire pour de nombreuses solutions de placements immobiliers comme les SCPI ou les appartements en Pinel, et possède une filiale de courtage en crédit immobilier.

Les chiffres des retraites en France

Il y aurait 16,1 million de retraités pour 28,01 million de cotisants, c’est ce que nous apprennent les chiffres de l’INSEE. Cela laisserait donc 1,73 actifs pour payer la pension d’1 retraité, une légère progression depuis 4 ans.

En 2004 la population française comptait 2 actifs pour 1 retraité, ce qui déjà inquiétait le gouvernement d’alors. À un moment donné il a bien fallu repousser l’âge conjoncturel de départ à la retraite, à défaut d’autres solutions.

En 2004 les hommes prenaient leurs droits à 60,1 an en moyenne, en 2017 ils partaient à 61,7 ans. L’écart s’est allongé davantage pour les femmes, qui faisaient valoir leurs droits à 61,3 ans en 2004 contre 62,3 ans en 2017.

Un retraité percevait en moyenne 1422 €/mois en 2017. En tenant compte de l’inflation sa pension a augmenté de +0,9 % par an. Dans ce contexte les solutions de retraite complémentaire assurent un meilleur train de vie aux retraités.

Les dispositifs de retraite complémentaire renfermaient 228,9 milliards d’euros à la fin 2017. Le Plan d’Épargne Retraite Populaire pesait pour 18,6 milliards d’euros, tandis que les fonds destinés aux fonctionnaires et aux élus locaux atteignaient 25,9 milliards d’euros.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.