Accueil Consommation Combien coûte une voiture à l’année (essence, diesel, hybride) ?

Combien coûte une voiture à l’année (essence, diesel, hybride) ?

mise à jour: 1 mai 2019
Budget auto
Comparaison des budgets voiture sur 1 an, et au kilomètre.

Si l’on considère tous les critères, du prix de l’essence à la différence achat-reprise, une voiture coûte de 4900 €/an à 9800 €/an pour les modèles courants. C’est ce qu’il ressort du dernier Budget de l’Automobiliste© établi sur 5 véhicules différents. L’Automobile Club Association (ACA), auteur du classement, pointe du doigt des hausses bien au-delà de l’inflation.

Coût d’une voiture à l’année : du simple au double selon les modèles

Ce calcul effectué par l’Automobile Club Association, prend en compte les facteurs principaux, comme :

  • La différence de coût entre achat et reprise,
  • le carburant,
  • l’entretien au kilomètre,
  • l’assurance,
  • le garage du véhicule,
  • les frais financiers diverses,
  • les frais de péage.

La voiture la moins chère à l’année est la Dacia Logan diesel, qui ne coûtera que 4927 € TTC pour 8935 km/an. Son propriétaire s’en sortira donc pour 0,551 €/km. Cerise sur le gâteau : on trouve de bons modèles d’occasion qui peuvent être achetés grâce à la prime de reconversion.

Vient ensuite la Renault Clio essence, qui nécessite 6833 € pour 8935 km parcourus dans l’année. Le budget commence déjà à grimper avec 0,764 € par kilomètre.

La Renault Clio diesel prend la 3e place du classement, elle qui nécessite un budget de 6933 € à raison de 8935 km/an. Tout calcul fait, elle coûtera donc 0,776 €/km à son heureux propriétaire.

La voiture la moins chère au kilomètre est la Peugeot 308 diesel. L’essai de l’Automobile Club Association a porté sur une distance de 15 910 km effectués dans l’année. Certes le budget a grimpé à 9476 € TTC, mais pour une moyenne de 0,595 €/km.

La Toyota Prius Hybride est celle qui coûte le plus cher en terme de budget global. Son propriétaire a dû dépenser 9794 € TTC pour parcourir 15 910 km en 1 an. En revanche elle ne nécessite qu’un budget de 0,615 €/km.

Les voitures qui consomment peu mais coûtent cher à l’entretien

Le Budget de l’Automobiliste© de l’ACA dresse un tableau comparatif des coûts des 5 modèles de voitures utilisés pour les tests.

On y apprend que si la Clio diesel ne dépense que 630 € en carburant, en revanche son entretien coûte 2 fois plus cher : 1055 €. La bonne nouvelle est que l’assurer ne coûte pas très cher, même s’il s’agit du modèle le plus volé chaque année.

Quant à la Toyota Prius hybride, elle n’aura coûté que 1198 € à la pompe, pour les 15 910 km parcourus. En revanche son propriétaire aura dû dépenser 1801 € d’entretien.

Même son de cloche pour la Peugeot 308 diesel, qui n’a bu que 1189 € de carburant sur la même distance, mais pour coûter 1770 € d’entretien.

Les taxes font décoller le coût d’une voiture à l’année

D’après l’étude de l’Automobile Club Association, les usagers de la route ont rapporté 74 milliards d’euros de taxes à l’État en 2018. Les carburants y sont pour beaucoup, représentant à eux seuls 40 milliards d’euros versés au Trésor public. Dans ce contexte, préférer la location longue durée à l’achat à crédit n’y changera rien.

Car le gouvernement fait comme tous ses prédécesseurs, et comme le feront sans doute ses successeurs : il augmente les taxes. Celles-ci ont grimpé de +15,4 % pour le super et +22,5 % pour le gazole.

Ainsi alors qu’un budget de 50 € suffisait pour obtenir 36 l de super 95 en 2017, en 2018 il n’y en avait plus que 33 l. Pour le gazole c’est encore pire : 34 l en 2018 contre 40 l en 2017.

Mais il faut également reconnaître que le coût du carburant hors-taxes a bondi de +22,5 % sur le gazole, et de +15,4 % sur le SP 95.

Dans le classement, c’est la Prius hybride qui rapporte le plus à l’État avec 2456 € de taxes payées à l’année sur les 15 910 km parcourus. Toutefois c’est la Logan diesel qui monte sur la 1ère marche du podium, avec un taux de taxation de 26,5 % sur les dépenses annuelles.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  S’abonner  
Notifier de