Accueil Consommation Financer une voiture d’occasion avec prime de conversion et crédit

Financer une voiture d’occasion avec prime de conversion et crédit

mise à jour: 3 janvier 2019
Voiture d'occasion à vendre
Pas de plafond de revenus pour la prime de conversion pour voitures d'occasion.

D’après le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), plus de 5,6 millions de voitures d’occasion se sont vendues en 2018. Il existe d’ailleurs une prime de conversion distribuée par l’État, qui ajoutée au bonus écologique représente de 2000 € à 8500 € d’aides. Pour financer le reste, l’automobiliste peut se tourner vers les crédits à la consommation, en prenant le soin de comparer les meilleures offres.

Pour info : le projet de loi des finances pour 2019 prévoit un élargissement de la prime de conversion d’un ancien véhicule. Le montant de la prime sera notamment doublé pour les ménages les plus modestes, ainsi que ceux qui parcourent plus de 60 km par jour. Ces nouvelles dispositions seront incluses dans cet article sous peu.

Quels véhicules sont concernés par la prime de conversion ?

Il y aurait aujourd’hui 10 millions de véhicules de plus de 10 ans en circulation. Ce parc serait constitué à 60 % de modèles diesel polluants. Un constat qui ne date pas d’hier, auquel tous les gouvernements précédents se sont attaqués selon la bonne vieille méthode des primes à la casse.

Et il semble que la formule fonctionne toujours autant. D’après un communiqué du ministère des finances, l’objectif de l’État est de distribuer 500 000 primes en 2019. Le montant pourrait d’ailleurs être rehaussé avec la participation des constructeurs.

La version 2019 de la prime de conversion devrait même être élargie. Aujourd’hui pour en bénéficier, le conducteur doit mettre hors circulation un véhicule correspondant à au moins l’un de ces 3 critères :

  • une voiture dont la première immatriculation date d’avant 1997.
  • Une voiture à moteur diesel dont la première immatriculation date d’avant 2001.
  • Si le foyer est non imposable : un diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2006.

Quelle voiture faut-il acheter pour obtenir la prime de conversion ?

La prime à la casse version apporte une nouveauté de taille : la possibilité de remplacer un ancien modèle polluant, par une voiture d’occasion moins polluante. Cela concerne donc les véhicules roulant au gaz naturel, au GPL ou à l’électricité, mais pas seulement.

L’automobiliste peut financer un véhicule d’occasion, essence ou diesel, grâce à la prime de conversion si le modèle acquis réunit ces 2 conditions :

  • le véhicule est titulaire de la classe Crit’Air 1 ou 2.
  • Le véhicule émet moins de 130 g de CO2/km.

Les vendeurs n’ayant pas encore obtenu l’autocollant Crit’Air, peuvent le demander en ligne. Les acheteurs ont tout intérêt à exiger la présentation du fameux sésame avant de s’engager.

Montant de la prime de conversion pour acheter une voiture d’occasion

Les montants des primes distribuées par l’État pour la conversion d’un véhicule polluant, sont les suivants.

Pour l’achat d’une voiture électrique ou thermique d’occasion :

  • 1000 € si le foyer est imposable,
  • 2000 € si le foyer n’est pas imposable.

Pour l’achat d’un véhicule électrique neuf :

  • 2500 € plus bonus écologique, l’aide de l’État peut ainsi atteindre 8500 €.

Pour l’achat d’un véhicule neuf à moteur thermique :

  • 2000 € si le foyer n’est pas imposable,
  • 1000 € si le foyer est imposable.

Pour l’achat d’un 2 roues, 3 roues ou quadricycle électrique (neufs uniquement) :

  • 100 € si le foyer est imposable. Avec le bonus écologique, l’aide de l’État peut atteindre 350 €.
  • 1100 € si le foyer n’est pas imposable. Avec le bonus écologique, l’aide l’État peut atteindre 1350 €.

Trouver un crédit pas cher pour voiture d’occasion

On trouve des voitures d’occasion françaises, donc solides, à moins de 6000 €. Pour une famille dont le foyer fiscal est imposé, la prime à la conversion se montera à 1000 €. Il ne restera plus qu’à trouver les 5000 € supplémentaires, et c’est là que ça se complique.

Car les banques et sociétés de crédit classiques n’aiment pas perdre de temps à monter un dossier pour seulement quelques milliers d’euros. Celles qui acceptent de le faire finiront par proposer un TAEG au-delà de 12 % !

Dans ce contexte, l’automobiliste pourrait trouver son financement plus rapidement via le prêt entre particuliers. Le leader du domaine est Younited Credit, qui propose un simulateur avec réponse en ligne immédiate sur ce lien.

La plate-forme propose notamment un crédit à la consommation de 5000 € en 48 échéances de 111,10 €/mois, pour un TAEG de 3,24 %. Au total, un crédit auto d’occasion à ces conditions reviendrait à 5332,80 € hors frais de dossier et assurance emprunteur.

Pour info : cette simulation a été effectuée le 03 janvier 2019 avec les taux distribués par Younited Credit à notre partenaire AWIN. Aujourd’hui le demandeur pourrait bénéficier de taux différents, selon son profil et selon les conditions du moment.

Fabien Belleinguer

Fabien Belleinguer

Éditeur chez Emprunter-Malin.com
Blogueur sur les thèmes de l'argent et l'immobilier depuis 2012, je suis radin, suspicieux, mais toujours poli. Autodidacte, je choisis mes sources d'information avec soin et les analyse en toute indépendance.
Fabien Belleinguer