AccueilConsommationAcheter une voiture : LOA ou crédit auto ?

Acheter une voiture : LOA ou crédit auto ?

Qu’est-ce qui coûte le moins cher pour acheter une voiture : la LOA (Location avec Option d’Achat) ou le crédit auto ? Ces 2 solutions sont disponibles autant pour les modèles neufs qu’anciens, et bénéficient des bonnes conditions d’emprunt actuelles. Pour bien comparer, prenons l’exemple de l’une des voitures les plus vendues en France et voyons ce que propose le marché.

Comparaison pour un modèle de voiture courant

L’unes des voitures les plus vendues en France est la Renault Mégane. Comme elle sera moins chère en déstockage auto, nous nous rendons sur Elite Auto où nous trouvons un prix de 24 476 € pour la berline blue dci 115 edc r.s. line – 5 portes.

En location avec option d’achat, elle est proposée sur 49 loyers. Le premier est de 6033 €, les 48 suivants sont de 211,21 €/mois. À l’issue du contrat le conducteur pourra devenir propriétaire de son véhicule en rajoutant 11 871 €. S’il choisit d’appliquer son option d’achat, sa voiture lui aura coûté 28 042 €.

Si l’acquéreur préfère un crédit auto sans apport, une simulation de crédit auto chez Cetelem lui propose 24 000 € un taux bancaire (TAEG frais inclus) de 3,30 % en 48 mensualités. Ses échéances seront de 533,88 €/mois, il est propriétaire de sa Mégane depuis le début des remboursements mais uniquement à hauteur du capital remboursé. À la fin des 48 mensualités il aura payé 25 626,24 €.

 LOA Crédit auto
Apport 6033 € 0 €
Mensualités 211,21 € 541,04 €
Durée 49 mois 48 mois
Options d’achat 14 398 € 0 €
Coût total 34 181 € 25 969 €
Prix initial 24 476 € 24 476 €

Ces chiffres ont été mis à jour le 25 mai 2022. Dans la réalité, le taux du crédit et les mensualités de la LOA peuvent être différents. Pour la facilité de compréhension, on ne tient pas compte des assurances emprunteurs. Effectivement l’acquéreur est libre de choisir sa formule auprès d’un spécialiste externe au vendeur.

Conclusion : si dans les 2 cas on devient entièrement propriétaire du véhicule au bout de 49 ou 48 mensualités, une voiture en LOA coûte plus cher. Dans notre exemple on obtient une différence de 8500 € à terme, et pourtant la location avec option d’achat rencontre le succès.

Quels sont les pièges de la LOA ?

Mensualité faible, mais n’oubliez pas le montant de l’option d’achat.

Quand on compare le paiement mensuel d’une LOA versus celui d’un crédit auto, on se laisse vite tromper par les chiffres. Evidement, avec un crédit, vous allez devoir faire un effort de paiement plus élevé tous les mois, mais la voiture vous appartient ! Alors que pour une LOA, la voiture ne sera à vous que si vous payez l’option d’achat en fin de contrat (dans notre exemple, près de 15 000 € …).

Limite de kilométrage

En LOA vous payez en fait un forfait kilométrique. En moyenne, vous aurez le droit de rouler :

  • 15000 km par an pour un véhicule essence
  • 25000 km par an pour un véhicule diesel

Comme quand vous louez une voiture chez Leclerc pour les vacances, il faut payer les kilomètres supplémentaires (entre 5 et 20 ct par kilomètre de hors forfait). Pour rappel, les Français roulent en moyenne environs 13 000 km par an. Si vous êtes un gros rouleur, privilégiez le crédit auto, sinon la facture risque d’être salée !

Pourquoi acheter sa voiture plutôt que de la louer ?

La percée de la LOA est surtout le fait des entreprises, qui ont tendance à équiper leur parc automobile de manière à mettre des véhicules à la disposition de leurs salariés, à titre de rémunération. Elles y gagnent fiscalement car le loyer est déduit de leur chiffre d’affaires, et les employés soulagent le budget de leur ménage des mensualités d’un crédit auto.

Notons enfin que la comparaison avec le prêt bancaire classique peut donner un résultat différent selon le montant de l’apport. Nous avons choisi d’effectuer le calcul sans apport personnel afin de faciliter la compréhension.

Pour un conducteur capable d’utiliser l’une ou l’autre de ces méthodes de financement, le choix entre une LOA et un crédit auto sera sans doute déterminé par les mensualités.

Vendre son ancienne voiture : quand et où ?

Que se soit une entreprise ou un particulier, la question de savoir quand changer de voiture est cruciale. Contrairement à un bien immobilier, une voiture n’est pas un actif qui s’apprécie avec le temps. Mais c’est à la fois un essentiel et pour certains un plaisir.

Après le budget habitation, le budget auto est le second poste de dépense des Français. Alors comment perdre le moins possible ? C’est tout un calcul. Les statistiques montrent que les trois premières années de la vie d’une voiture, elle perd en moyenne 15% de sa valeur tous les ans. Ensuite, seulement 5%. Dans le scénario idéal, il faut donc acheter une voiture qui a peu de kilomètres et 3 ans d’ancienneté.

Et quand vient le moment de la revendre, vous avez l’option de la reprise par un garage (la simplicité mais la moins intéressante en terme de prix), la vente à un particulier (compliquée et le risque de mal estimer le bon prix), ou le rachat de voiture à domicile par des sociétés spécialisées (simple et au juste prix).

LOA voiture vs crédit auto : plus de pouvoir d’achat et une revente aisée

Dans le cadre de la location avec option d’achat, les mensualités sont inférieures à celles d’un crédit auto. Cela peut permettre à un particulier de se motoriser, là où sa capacité de remboursement ne lui permettrait pas d’utiliser le financement bancaire classique.

En supplément, l’un des avantages majeurs de la LOA est la facilité de changement de voiture. Lorsque l’on a recours au crédit, il faudra se débrouiller tout seul pour vendre son auto entre particulier, ou négocier pour la faire reprendre par un concessionnaire. En revanche si l’on a choisi l’option de la location avec achat, on en change sur un simple coup de téléphone et une signature au bas d’un contrat.

Le rachat par anticipation

Qu’il s’agisse d’un crédit ou d’une LOA, on retrouve la présence d’indemnités de rachat anticipé. Dans le cadre de la location avec option d’achat elles sont masquées sous la forme d’un barème, déterminant le prix que devra payer le conducteur s’il décide de devenir pleinement propriétaire du véhicule avant date.

Un prêt auto étant un crédit à la consommation affecté, le prêteur ne peut réclamer d’indemnités que pour un remboursement supérieur à 10 000 € sur une période de 12 mois. S’il reste 1 an avant la fin des remboursements, il est en droit d’imposer une pénalité égale à 1 % du montant restant à rembourser. S’il reste moins d’1 an avant la fin du contrat, cette pénalité ne peut pas dépasser 0,5 %.

LOA voiture ou crédit auto : des frais d’entretien et d’assurances

Quelque soit la formule retenue, le conducteur est responsable des frais d’assurance ainsi que de l’entretien général du véhicule. Toutefois certains loueurs proposent une formule tout compris, avec assurance tout risque et forfait d’entretien kilométrique.

La location de voiture avec option d’achat présente donc un côté pratique indéniable, le challenge pour le locataire étant d’obtenir le plus de services pour un coût global le moins éloigné possible de celui d’un prêt auto.

Comparez plus de 200 formules d’assurance auto et économisez jusqu’à 45% sur votre contrat auto ! Faites le test maintenant →





Fabien Belleinguer
Fabien Belleinguer
Auteur sur le site emprunter–malin.com. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.