Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Crédit entre particuliers : définition et explications

Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit entre particuliers

Les banques ne sont pas les seules à proposer des crédits de nos jours. Il existe divers autres agents à capacité de financement, le prêt aux particuliers est d’ailleurs l’un des nouveaux moyens de bénéficier légalement d’un crédit. Cela peut servir absolument à toute forme d’achat, des besoins urgents, le financement d’un bien ou l’achat d’un véhicule, toutes les idées sont bonnes pour disposer d’un crédit aux particuliers.

Dans cet article, nous allons définir ce qu’est le crédit aux particuliers et les différentes formes de prêt qui existe dans la même logique.

Qu’est-ce que le crédit aux particuliers ?

Cela représente tout simplement une forme de prêt dont bénéficie un particulier auprès d’un établissement ou d’une plateforme de prêt sans banquier pour pouvoir financer plusieurs types d’achats.

L’argent prêté est généralement collecté auprès de divers investisseurs professionnels, tels que :

  • D’autres particuliers ;
  • Des entreprises ;
  • Des assureurs ;
  • Des caisses de retraite.

Certains crédits peuvent d’ailleurs cibler différents types de populations, telles qu’une population plus fragile économiquement.

Qu’est-ce que le crédit entre particuliers ?

À l’inverse de la précédente définition, là, on a plus affaire à un prêt qui est fourni par la banque. Ce type de financement s’opère parfaitement sans avoir recours au système bancaire. Le crédit est donc conclu entre deux personnes physiques par le billet d’un intermédiaire d’un établissement de crédit.

Cette forme de prêt est de plus en plus courante, car elle est bien plus simple et plus rassurante que le crédit bancaire. Le taux de rémunération est ainsi conclu librement par les deux parties dans la limite des taux d’usure.

Ce genre de crédit est aussi plus aisé à acquérir, puisque les banques ne sont généralement pas clémentes avec certains profils, d’où l’intérêt de recourir à un particulier pour avoir la somme dont vous avez besoin.

Comment fonctionne le crédit entre particuliers ?

Le montant minimal de la transaction sera de 760 euros, car cela implique un vrai accord entre les deux personnes qui devra être déclaré. Le préteur se doit ainsi d’engager ses fonds personnels tel que peut le faire une banque, il y aura donc naturellement le même type de conditions concernant les délais et les taux de crédit.

Ce genre de condition est fixé dans le même but d’éviter les arnaques et de permettre aux deux côtés de réaliser la manœuvre, une manière saine sans encombre.

Ainsi, pour pouvoir réaliser ce prêt, il sera nécessaire de rédiger un contrat sur lequel les particuliers devront se mettre d’accord sur le montant du prêt, sur sa durée et sur le remboursement.

Que doit-on déclarer pour un crédit entre particuliers ?

Même si vous avez l’intention de prêter de l’argent à un de vos amis ou à vos proches, il faudra déclarer toute forme de prêt au service des impôts.

Que vous soyez le prêteur ou celui qui en bénéficie, vous devrez simplement déclarer tous les intérêts reçus ou versés, car ils seront imposables pour le prêteur.

Il est aussi très utile de rappeler que si les particuliers décidaient d’appliquer un taux d’intérêt au contrat, il devra obligatoirement ne pas dépasser les taux d’usures fixés par la Banque de France.

Notez cet article
Théau Ravier
Théau Ravier
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.

Partager cet article