AccueilConsommationQuelles voitures donnent droit au bonus écologique ?

Quelles voitures donnent droit au bonus écologique ?

L’achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable est récompensé par un bonus écologique qui peut atteindre 7000 €. Le véhicule ne doit pas produire plus de 50 g de CO2/km, à la date de mise à jour de cet article on compte 260 modèles disponibles à la vente en France.

Les voitures éligibles au bonus écologique

D’après le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles), les véhicules neufs vendus en décembre 2020 émettent en moyenne 91 g de CO2/km. En conséquence, peu parmi les modèles vendus sont éligibles au bonus écologique.

Cela n’empêche pas les Français de se tourner davantage vers les voitures électriques, qui représentent 6,7 % des ventes sur l’ensemble de l’année 2020. Le marché compte de nombreux modèles dans toutes les gammes, accessibles autant par crédit que via la location avec option d’achat.

À chaque mise à jour de cet article, nous utilisons le moteur de recherche de l’ADEME qui permet d’identifier les véhicules selon plusieurs critères. Nous trouvons ainsi 260 véhicules électriques et hybrides rechargeables, dont 173 pour un budget ne dépassant pas 20 000 €.

Les résultats nous montrent que la KIA CEED SL coûte le moins cher en énergie : 1,68 € pour 100 km. En revanche elle produit 29 g de CO2/km et ne donne droit qu’à un bonus écologique de 2000 €.

D’autres modèles comme la VOLKSWAGEN e-Golf 5P ne produit aucun gaz polluant, donne droit à un bonus de 7000 € et coûte à son propriétaire 2,44 € chaque 100 km parcouru.

La Renault Zoé figure dans le classement des voitures les plus vendues en France. On en trouve plusieurs modèles, dont un de 43 kWh qui ne produit aucun CO2 et revient à 2,74 €/km à son conducteur.

Pour un budget supérieur à 60 000 €, le classement de l’ADEME affiche 43 modèles. Il y a bien sûr les immanquables Tesla, mais aussi des Porsche et Audi, entre autres. Parmi toutes ces belles, c’est la Tesla modèle 3 qui reviendra le moins cher à faire tourner. Non seulement son propriétaire ne dépensera que 2,21 € chaque 100 km, mais il pourra percevoir son bonus de 7000 €.

Montant et conditions du bonus écologique

Le montant du bonus écologique va de 1000 € à 7000 €, selon qu’il soit neuf ou d’occasion, selon son prix et selon la date à laquelle il a été acquis.

Par exemple, le bonus sera de 27 % du prix d’achat TTC, dans un plafond de 7000 € pour une personne physique ou 5000 € pour une personne morale, si :

  • Le véhicule a coûté moins de 45 000 €,
  • il ne produit pas plus de 20 g de CO2/km,

Sans surprise le cadeau fiscal de l’État diminue avec la valeur du véhicule, consultez le barème pour en savoir plus.

Le bénéficiaire du bonus écologique doit respecter les 4 conditions suivantes :

  • L’immatriculation doit être dans une série définitive.
  • Le véhicule ne doit pas être vendu dans les 6 mois suivant son achat.
  • Le véhicule ne peut pas être vendu avant d’avoir roulé au moins 6000 km.
  • Le véhicule doit être neuf.

En revanche il n’est pas nécessaire de l’acheter, le bonus écologique est éligible sur les voitures en location avec option d’achat.

Pour info : cerise sur le gâteau, la prime à la casse vient s’ajouter au dispositif.

Et aussi le malus écologique

L’État pratiquant la technique de la carotte et du bâton en matière d’environnement, les conducteurs les plus polluants sont punis. Ainsi, l’achat d’une voiture neuve produisant  145 gr de CO2/km vaut 210 € de malus. À 175 g de CO2/km le malus grimpe à 3119 €, et continue jusqu’à plus de 212 g et plus où il causera 20 000 € de malus écologique.

Ce sera notamment le cas pour qui achète une Lamborghini Hurican, qui dégage 327 g de CO2/km. Attention si vous achetez une Jeep Renegade, certains modèles ne vous coûteront aucun malus, d’autres pourront vous faire payer 10 000 €.

Fabien Belleinguer
Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement. Si vous avez des questions, contactez-moi.
Ceci va aussi vous intéresser :

1 COMMENTAIRE

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Devis Credits Gratuits !

Dernière mises à jour !