Accueil Consommation Le déstockage auto : voitures neuves pas chères

Le déstockage auto : voitures neuves pas chères

Il arrive que les constructeurs d’automobiles et leurs concessionnaires se retrouvent avec des invendus, alors que de nouveaux modèles vont sortir. Ils sont donc obligés de vendre à prix cassés pour se libérer de l’espace. C’est ce que l’on appelle le déstockage auto, qui fonctionne aussi bien pour les véhicules neufs que d’occasion, pour particuliers ou professionnels.

Le déstockage auto, comment ça marche ?

Il est possible d’acheter une voiture en déstockage chez le concessionnaire directement. Mais c’est à la condition de trouver celui qui effectivement a fait rentrer des modèles dont il souhaiterait maintenant se débarrasser.

Certains entrepreneurs l’ont compris et se sont faits mandataires en déstockage auto. Ils ont signé des contrats commerciaux avec plusieurs réseaux de concessionnaires, aussi bien en France que dans les pays de l’espace Schengen de l’Union Européenne.

Étant donné que tous les véhicules sont homologués pour rouler au sein de l’Hexagone, l’acheteur peut bénéficier des bonus écologiques si le modèle visé le lui permet.

Les mandataires en déstockage auto mettent quotidiennement à jour les véhicules disponibles sur leurs serveurs, exactement comme le ferait une boutique en ligne.

L’acheteur passe sa commande, puis se voit proposer 3 solutions pour récupérer son modèle :

  • Il se rend lui-même chez le concessionnaire avec ses propres moyens.
  • Il se fait livrer sa voiture devant sa porte.
  • Le vendeur ou le mandataire lui offre le voyage jusqu’à la concession.

Exemple de déstockage de voitures neuves

Nous trouvons la plupart des grandes marques sur le site de notre partenaire Élite-Auto, des SUV aux citadines en passant par les fourgons.

Lors de la mise à jour mensuelle de cet article, nous trouvons notamment une Ds7 crossback puretech 180 eat8 performance line – 5 portes. Elle est proposée en déstockage auto à 36 864 €, ce qui représenterait une remise de 26 % sur le prix catalogue.

Si vous préférez un petit SUV compact, nous trouvons une Renault Captur – Tce 90 – 19 sl sunset – 5 portes coloris gris Cassiopée avec toit noir étoilé. D’après l’annonce, le prix catalogue serait 18 204 €, en déstockage auto elle est proposée à 14 669 € soit 7096 € de remise.

Le catalogue présente également la voiture préférée des Français, une Peugeot 208. Parmi les nombreux modèles proposés, nous trouvons une puretech 100 s&s bvm6 active – 5 portes. En déstockage auto elle est en vente à 16 673 €, ce qui d’après l’annonce représente une remise de 3602 €. Rajoutez 250 € pour une aide graphique et sonore au stationnement, ou encore 390 € pour 24 mois de garantie.

Mais les professionnels ne sont pas oubliés. Le Citroën jumper tole 33 l1h1 bluehdi 120 s&s bvm6 club – 4 portes  est proposé pour le prix de 19 437 €. L’économie ainsi réalisée serait de 11 663 €, la garantie constructeur court 24 mois à partir de la première date de mise en circulation.

Pour info : ces exemples de prix en déstockage auto ont été glanés sur le site de notre partenaire Élite-Auto le 03 mars 2020. Au moment où vous effectuez vos propres recherches, les prix et les modèles pourraient avoir changé.

En leasing ou en prêt auto

Pour vendre des voitures il n’y a qu’un secret : le financement. Les mandataires en déstockage auto l’ont bien compris, ils proposent de souscrire en ligne un crédit auto ou une LOA (Location avec Option d’Achat).

Mais bien entendu cette formule parfaite comporte des inconvénients. Le premier est la nécessité d’être très réactif, car les modèles les plus récents avec la meilleure remise ne sont pas les plus courants. Les candidats acheteurs ont donc tout intérêt à étudier auparavant leur capacité de financement, afin de réserver la voiture de leurs rêves le plus rapidement.

Enfin au contraire de l’achat classique chez un concessionnaire physique, on ne verra le modèle et on ne s’installera derrière le volant, que lorsqu’on l’aura acheté. Si les mauvaises surprises telles que défauts et rayures ne sont pas à redouter, il existe tout de même une part d’aventure.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Posez vos questions, nous y répondrons sous 24H00 ouvrables !

500
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
Notifier de