Accueil Immobilier Combien faut-il gagner pour acheter un appartement à Bordeaux ?

Combien faut-il gagner pour acheter un appartement à Bordeaux ?

mise à jour: 28 janvier 2019
Tramway à Bordeaux
Bordeaux a su se développer tout en conservant son authenticité.

Cette année les prix de l’immobilier ont grimpé de +12,1 % à Bordeaux, ce qui en fait la 2e ville la plus chère après Paris. Les notaires calculent que 3590 €/m² sont désormais nécessaires pour y acheter un appartement. Pour autant le niveau attractif des taux d’emprunt permet toujours aux jeunes ménages de devenir propriétaire, à condition d’avoir suffisamment d’apport.

Les appartements anciens accessibles à (presque) tout le monde

Le prix médian d’un appartement ancien à Bordeaux s’établit donc à 3590 €/m², ce qui donne 251 000 € pour un 70 m². En utilisant notre calculette de mensualités réglée sur la dernière moyenne des taux connus, on obtient des échéances de 1220 € sur 20 ans, sans assurance. Cela signifie qu’un ménage disposant de 3700 € de revenus mensuels, pourrait acheter son appartement ancien sur 20 ans.

Mais ceci est à mettre au conditionnel, car dans la réalité il devra régler les frais d’achat sur son épargne personnelle. En comptant la taxe sur les droits de mutation, les frais d’hypothèque et peut-être même la commission d’agents immobiliers, il est raisonnable de prévoir 10 %.

Un ménage percevant 3700 € de revenus mensuels, et disposant d’un apport personnel de 25 000 €, peut donc acheter un appartement ancien à Bordeaux.

Les appartements neufs pour les classes moyennes supérieures

« Il y a l’effet ligne à grande vitesse et toute une politique de la ville qui a certainement rendu Bordeaux très attractive », rappelle Me Thierry Thomas à la conférence annuelle des notaires. Effectivement la municipalité a attiré des promoteurs qui ont véritablement changé le paysage urbain. Mais la multiplication de l’offre n’a fait qu’alimenter la demande, tirant les prix de l’immobilier neuf vers le haut.

D’après les notaires il faut compter 4250 €/m² de médiane pour un appartement neuf à Bordeaux, ce qui monte le prix à 297 500 € pour un 70 m². La bonne nouvelle est que Bordeaux se trouvant en zone B1, les primo accédants peuvent bénéficier d’un prêt à taux zéro (PTZ).

Une famille de 4 personnes pourrait ainsi obtenir 108 000 € à rembourser sans intérêts. Cela nécessiterait d’emprunter 192 000 € pour des mensualité de 935 € sur 20 ans. Le PTZ pourrait être remboursé sur 15 ans, avec report des premières échéances. Le ménage se retrouverait donc avec des mensualité totale de 1535 €, sans compter l’assurance emprunteur.

Il faudrait donc percevoir 4650 € de revenus pour acheter un appartement neuf à Bordeaux via un prêt à taux zéro. Les droits de mutation étant quasi inexistants, l’apport personnel total pourra représenter 5 % du prix d’achat, soit 15 000 €.

Est-ce que ça vaut encore la peine d’acheter à Bordeaux ?

Au vu du budget nécessaire et surtout de l’apport personnel, certains ménages vont se demander s’il ne vaut pas mieux rester locataire. À Bordeaux les loyers moyens se situent à 13 €/m² (source : observatoire Clameur), ce qui équivaudrait à 910 €/mois pour un appartement ancien de 70 m². La ville étant située en zone B1, cette famille pourrait louer un appartement neuf de même surface au travers de la loi Pinel pour 704 €/mois.

Une différence de budget qui devrait faire réfléchir plus d’un candidat acheteur. Beaucoup seront d’ailleurs tentés de s’éloigner dans la proche périphérie, où les prix de l’immobilier sont plus abordables.

Côté Est, à Cenon le prix médian d’un appartement neuf descend à 3590 €/m². De l’autre côté à Pessac les notaires constatent que les maisons anciennes se vendent en médiane à 2910 €/m². Il ne faudra ajouter que 200 €/m² de plus pour devenir propriétaire d’une maison à Mérignac, au cœur d’une zone économique dynamique et proche du cœur de Bordeaux.