Accueil Consommation Prêt à la consommation : combien peut-on emprunter avec 200 €/mois ?

Prêt à la consommation : combien peut-on emprunter avec 200 €/mois ?

mise à jour: 19 décembre 2018

Les taux des prêts à la consommation restent à un bas niveau, la dernière moyenne calculée par la Banque de France s’établit à 3,83 %. L’occasion pour les ménages de réaliser des projets d’aménagement, de s’équiper ou de changer de voiture. Un simple calcul montre qu’une capacité de remboursement de 200 €/mois pourrait suffire à emprunter plus de 19 000 €.

Montant d’un prêt à la consommation pour une mensualité de 200 €

En partant du principe qu’un particulier obtiendrait le taux moyen de 3,83 % tel que calculé par la Banque de France, des mensualités de 200 € sur 5 ans lui permettraient d’emprunter 10 905 €. Le coût des intérêts se porterait alors à 1095 €.

Un ménage estimant ne vouloir consacrer que 200 €/mois au remboursement de son prêt à la consommation, pourrait obtenir davantage en rallongeant la durée. Un contrat sur 8 ans leur permettrait ainsi d’emprunter 16 515 €, pour un coût de 2685 €.

Certaines banques et sociétés de crédit sont ouvertes au remboursement sur 10 ans ou même plus, surtout dans le cadre de travaux réalisés par un professionnel. Dans ce cas des mensualités de 200 € pour un taux de 3,83 % déboucheraient sur un prêt de 19 913 €, les intérêts coûteront 4087 €.

Les chiffres ci-dessus sont des simulations qui n’incluent ni les frais de dossier, ni les éventuelles garanties, ni le coût de l’assurance emprunteur. En supplément le taux d’intérêt diffère selon la nature du projet.

Emprunter davantage avec un meilleur taux

Si la capacité d’emprunt à la consommation dépend de la durée, le taux d’intérêt joue un grand rôle. Plus il est faible, plus le ménage pourra emprunter. Or dans le cas de l’achat de biens d’équipement ou de service, la nature du projet peut changer beaucoup.

Par exemple les taux des crédits à la consommation sont souvent meilleurs pour les projets palpables, c’est-à-dire ce que l’on peut saisir en cas de défaut de remboursement. Un particulier pourra ainsi financer sa voiture avec un meilleur taux d’intérêt qu’un autre qui souhaiterait payer ses vacances.

Prêt personnel sans justificatif de dépenses, prêt affecté à l’achat d’un bien ou d’un service précis, trésorerie automatiquement renouvelable, mieux vaut choisir sa formule en fonction de son projet.

Des mensualités personnalisées en fonction de la situation de l’emprunteur

Les banques éditent des barèmes de taux à la consommation, en fonction de la situation de l’emprunteur.

Tout d’abord, plus son taux d’endettement futur (en comptant ses crédits actuels et celui qu’il veut souscrire) est loin de 33 %, plus il est qualifié de client fiable.

Plus il bénéficie d’une situation professionnelle stable, plus il inspire confiance à son banquier. Vient ensuite le reste à vivre, c’est-à-dire la somme d’argent qu’il lui restera une fois les mensualités de ses crédits payés, pour nourrir sa famille, la loger, la vêtir, la chauffer et lui permettre de se déplacer.

Enfin l’historique de ses comptes bancaires fera la différence entre le candidat emprunteur capable de rembourser et un autre. Les banques et sociétés de crédit apprécient tout particulièrement ces ménages qui réussissent toujours à épargner à la fin du mois.

Fabien Belleinguer

Fabien Belleinguer

Éditeur chez Emprunter-Malin.com
Blogueur sur les thèmes de l'argent et l'immobilier depuis 2012, je suis radin, suspicieux, mais toujours poli. Autodidacte, je choisis mes sources d'information avec soin et les analyse en toute indépendance.
Fabien Belleinguer