AccueilActualité immobilièreQue feront les prix de l'immobilier en Île-de-France en avril 2022 ?

Que feront les prix de l’immobilier en Île-de-France en avril 2022 ?

Les projections des notaires du Grand Paris à fin avril 2022, montrent les évolutions des prix de l’immobilier en Île-de-France sur 3 mois. Il semble que les prix des maisons de la grande couronne et ceux des appartements de la petite couronne soient en baisse, sur pratiquement tous les départements. Les prix de la pierre francilienne avaient atteint leur sommet au 3e trimestre 2021, voyons ce qu’il va se passer en 2022.

Pour info : cette analyse se base sur les projections des notaires, c’est-à-dire les prix affichés sur les avant contrats prévus pour se conclure entre février et avril 2022.

Prix en baisse sur certains appartements de la petite couronne francilienne

D’octobre à décembre 2021, un appartement ancien se vendait en médiane à 5430 €/m² en petite couronne d’Île de France. Ce chiffre signifie que la moitié des transactions s’est effectuée à un prix au-dessus, et l’autre moitié en-dessous.

Or à la lecture des avant-contrats, les notaires constatent que les nouveaux propriétaires signent pour 5450 €/m² en ce moment même. Une légère hausse des prix qui ne concerne qu’un seul des 3 départements de la petite couronne francilienne, en ligne avec l’ajustement des prix de la pierre à Paris.

Hauts-de-Seine Val-de-Marne Seine-St-Denis
Oct. – Déc 2021 6610 €/m² 5200 €/m² 4080 €/m²
Fév. – Avr. 2022 6640 €/m² 5190 €/m² 4080 €/m²
Différence +0,45 % -0,19 % +0,00 %

Les prix des appartements anciens sont en très légère hausse dans les Hauts-de-Seine. Aujourd’hui les acheteurs doivent s’attendre à un budget médian de 6640 €/m², contre 6710 €/m² d’octobre à décembre. Une différence de +0,45 % qui maintient les prix en dessous de leur pic du 3e trimestre 2021.

Dans le Val-de-Marne un appartement ancien change de main pour 5190 €/m², un budget qui s’allège de -0,19 % sur 3 mois.

La Seine-Saint-Denis voit une stabilité des prix de l’immobilier. Pour les notaires les prix des appartements anciens se vendent en médiane à 4080 €/m², l’immobilier du 5e département le plus peuplé de France ne bouge pas.

Baisse des prix des maisons en grande couronne francilienne

D’octobre à décembre les notaires ont constaté un prix médian de 325 900 € pour une maison ancienne en grande couronne d’Île-de-France. Toutefois sur les actes définitifs devant se signer entre février et avril 2022, le montant descend à 321 900 €. La baisse est donc de -1,23 % sur 3 mois, et tous les départements sont concernés.

Faites le test : quel meilleur taux pour votre projet immobilier ?

Emprunter Malin aide depuis 2015 les Français à mieux se renseigner avant de signer. Des milliers de familles remplissent notre formulaire gratuit et sans engagement pour recevoir des propositions de crédits immédiatement !

Un projet immobilier ? Pour savoir s'il est réaliste, faites la simulation. Remplissez le formulaire ci-dessous. Soyez honnête avec vos réponses pour obtenir une estimation précise.

Yvelines Seine-et-Marne Val-d’Oise Essonne
Oct. – Déc. 2021 434 100 € 271 900 € 318 000 € 330 500 €
Fév. – Avr. 2022 429 400 € 267 800 € 314 300 € 326 800 €
Différence -1,08 % -1,50 % -1,16 % -1,12 %

Le marché de la maison ancienne des Yvelines continue d’afficher les prix les plus forts de la grande couronne d’Île-de-France. Les actes définitifs de ventes d’octobre à décembre mentionnaient une médiane de 434 100 €. Les avants contrats de février à avril 2022 indiquent 429 400 €, soit une baisse de -1,08 %.

En Seine-et-Marne le budget nécessaire était de 271 900 € il y a 3 mois. En ce moment il descendrait à 267 800 €, ce qui représenterait une baisse de -1,50 %. Devenir propriétaire d’une maison en Île-de-France reste encore abordable aux revenus de 4000 €/mois grâce à des taux attrayants.

Comme dans les départements voisins, les prix des maisons anciennes sont en légère baisse dans le Val-d’Oise. De 318 000 € la médiane descend à 314 300 €, soit un ajustement de -1,16 % en 3 mois.

Dans l’Essonne on observe la même tendance. Les projections des notaires pointent un prix de vente médian à 326 800 €, alors qu’il fallait débourser 330 500 € d’octobre à avril. La différence serait donc de -1,12 %.

Les prix de l’immobilier vont-ils augmenter ou baisser en Île-de-France ?

Les projections des notaires montrent que les prix de l’immobilier en Île-de-France vont baisser dans presque tous les départements, autant sur les maisons sur les appartements.

Le tableau ci-dessous reprend les chiffres des notaires parus en février 2022. Il montre que les prix des maisons et appartements vont continuer de s’éloigner de leurs sommets atteints au 3e trimestre 2021.

Île-De France Maisons Appartements
Fév. – Avr. 2022 352 200 € 6730 €/m²
Pic du T3 2021 356 400 € 6840 €/m²
Différence par rapport au pic -1,18 % -1,61 %

La hausse des prix de l’immobilier en Île-de-France est donc peut-être terminée pour l’instant. À moins qu’il ne s’agisse d’une stabilisation, car l’ajustement à la baisse est très faible. Alors, que vont faire les prix de l’immobilier en Île-de-France au cours de l’année 2022 ?

Rappelons que la capacité d’achat des emprunteurs fait partie des facteurs qui fixent le prix d’un logement. Or les taux d’emprunt immobilier pourraient remonter en 2022. Il y aura sans doute un tournant où les efforts des banques ne suffiront plus, les vendeurs devront abaisser leurs ambitions s’ils veulent pouvoir vendre pour acheter mieux.

Vous avez un votre projet immobilier ?

Tous les mois, plus de 2000 personnes font une simulation sur Emprunter Malin.

Fabien Belleinguer
Fabien Belleinguer
Auteur sur le site emprunter–malin.com. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.