Accueil Marché immobilier Prix moyen d’un appartement neuf en France

Prix moyen d’un appartement neuf en France

Le prix moyen d’un appartement neuf augmente de +4,4 % au T4 2019 par rapport au T4 2018. Le rapport du Commissariat Général au Développement Durable montre un repli de l’offre, accompagné d’une légère hausse des ventes. Le faible niveau des taux d’intérêt et la présence du prêt à taux zéro continuent de maintenir les promoteurs sur les rails.

Les 3 pièces neufs sont les moins chers

D’après les relevés du commissariat général au développement durable, le prix de vente moyen d’un studio neuf au 4e trimestre 2019 est de 5285 €/m². Il en coûterait donc près de 159 000 € pour s’offrir un 1 pièce de 30 m².

À ce tarif il vaudrait peut-être mieux considérer un 3 pièces, généralement de 63 m². Le prix catalogue moyen est de 4062 €/m², soit 256 000 € environ.

En 2ème position, les appartements neufs les moins chers (globalement) sont les 2 pièces. Il faut compter en moyenne 4351 €/m², ce qui pour une surface de 42 m² représenterait environ 183 000 €.

Enfin, pour un 4 pièces ou plus le budget moyen monte à 4477 €/m². Ce type de logement neuf inclut généralement 84 m², un budget de 376 000 € pourrait donc être nécessaire à l’achat. Notons qu’une maison neuve de 5 pièces et plus coûtera légèrement plus cher.

Prix moyen d’un appartement neuf par région

C’est en Bourgogne Franche-Comté que le commissariat général au développement durable recense les appartements neufs les moins chers. À 3154 €/m² de moyenne les Bourguignons ne se sont pas fait prier. Ils en ont acheté 380 au cours du 4e trimestre 2019.

C’est en Île-de-France que les appartements neufs sont les plus chers, avec un budget de 5098 €/m². Le marché est immense au sein de la région la plus peuplée de France, ainsi pas moins de 9941 unités se sont vendues d’octobre à décembre 2019.

Le dynamisme économique de la nouvelle Aquitaine se paye. Les prix des appartements neufs atteignent 3901 €/m², mais peuvent se financer avec les aides de Bordeaux Métropole. Au 4e trimestre 2019 les promoteurs en ont mis 1646 sur le marché, pour 2007 ventes. Une potentielle baisse de l’offre, qui se retrouve dans d’autres régions.

L’écart est tout aussi parlant en Bretagne. Les promoteurs ont vendu 1516 appartements neufs, bien au-dessus des 1318 nouvelles mises en vente en 3 mois. Les nouveaux propriétaires ont déboursé en moyenne 3762 €/m².

Que vont faire les prix des appartements neufs ?

Les chiffres du commissariat général au développement durable font état d’une légère progression des ventes d’appartements neufs de +0,4 % au 4e trimestre 2019.

Les studios ont le plus souffert avec seulement 3212 unités vendues soit une chute de -11,6 %. Les ventes de 2 pièces ont baissé de -4,7 %, puis les résultats s’améliorent avec la surface qui s’agrandit. En revanche les ventes de 3 pièces ont progressé +6,7 %, tandis qu’il s’est vendu 5168 T4 et plus, soit un bon en avant de +8,0 %.

Toutefois pour que les prix baissent, il faudrait que l’offre augmente par rapport à une demande qui stagne ou qui chute.

Or l’encours de logements proposés au 4e trimestre 2019 baisse de -8,7 %. La pénurie est particulièrement marquante sur les studios neufs, qui accusent -21,4 % en 1 an.

Le catalogue des promoteurs se rétrécit également sur les 2 pièces (-15,5 %) et les 3 pièces (-5,0 %). L’offre fond de manière plus modérée sur les 4 pièces et plus (-1,2 %).

En conclusion, la baisse de l’offre pourrait stabiliser ou augmenter les prix des appartements neufs, dans un contexte où les futurs propriétaires peuvent toujours bénéficier d’un prêt à 0 %.

Le prêt à taux zéro (PTZ) pour acheter un appartement neuf

Le prêt immobilier à 0 % de l’État s’adresse aux ménages n’ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des 2 dernières années. Il existe également des exceptions dans certaines situations.

Le dispositif finance :

  • 40 % du prix du logement convoité en zones A, Abis et B1.
  • 20 % en zones B2 et C.

Voici les prix moyens des appartements neufs au sein de ces zones :

  • 4335 €/m² en zone A,
  • 6709 €/m² en zone Abis,
  • 3753 €/m² en zone B1,
  • 3657 €/m² en zones B2 et C.

D’après les chiffres du commissariat général au développement durable, il y avait 94 413 appartements neufs à vendre au 4e trimestre 2019.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Abonnez-vous à ce fil de discussion
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires dans le texte
Voir tous les commentaires