Accueil Marché immobilier Prix moyen d’une maison individuelle neuve en 2020

Prix moyen d’une maison individuelle neuve en 2020

Le prix moyen d’une maison individuelle neuve baisse de -1,5 % au 3e trimestre 2020, pour s’établir à 278 884 €. Le dernier rapport du Commissariat Général au Développement Durable montre pourtant une importante chute des ventes. Tous les trimestres, Emprunter Malin fait le point sur le budget nécessaire pour acheter une maison neuve, toutes surfaces confondues, toutes zones confondues.

Le prix moyen d’une maison individuelle neuve est en baisse

Les prix des maisons neuves ont diminué de -1,5 % au 3e trimestre 2020, par rapport au 3e trimestre 2019.

Les 4 pièces se vendent pourtant 2,7 % plus cher. Le dernier rapport du Commissariat Général au Développement Durable nous apprend que les nouveaux propriétaires ont dû débourser 272 270 €.

Ceux qui ont acheté des maisons neuves de 5 pièces ont dépensé beaucoup moins que leurs prédécesseurs de l’année dernière. Ils ont dû compter sur un budget de 374 820 €, en chute de -5,1 %.

Pour une unité de moins de 4 pièces il a fallu tabler sur un prix de 210 34 €. La baisse est bien largement en-dessous de celle du coût de la vie : -2,9 % par rapport au 3e trimestre 2019.

Pour info : tous les mois Emprunter Malin met à jour le prix moyen des appartements neufs constaté par le commissariat général au développement durable.

Acheter une maison neuve avec un PTZ plus

La principale aide de l’État aux locataires souhaitant devenir propriétaire est le prêt à taux zéro (PTZ). Il se monte à 40 % du prix de vente en zone A, Abis et B1, puis descend à 20 % en zone B2 et C.

Les maisons neuves les plus chères se trouvent en zones A et A bis, où elles atteignent en moyenne 393 947 €. Pour une famille de 4 personnes, le plafond de dépense du PTZ est de 300 000 €, soit en-dessous du prix de vente. Une famille pourrait donc acheter une maison neuve avec 120 000 € de prêt à 0%.

En zone B1 le prix de vente moyen d’une maison individuelle neuve est de 276 810 €. Un niveau au-dessus du plafond du PTZ, situé à 270 000 € pour une famille de 4 personnes. Un ménage pourrait donc y bénéficier d’un prêt à 0% de 107 000 €.

Même scénario au sein des zones B2 et C, où les maisons neuves se vendent à 231 007 €. C’est au-dessus des plafonds du PTZ en zone B2 (220 000 €) et zone C (200 000 €). Une famille de 4 personnes pourrait ainsi obtenir un prêt à 0 % de l’État, pour un montant respectivement de 43 600 € et 40 000 €.

Que vont faire les prix des maisons neuves en 2021 ?

D’après le rapport, les ventes de maisons individuelles neuves dégringolent de -9 % de juillet à septembre, comparé à la même période en 2019. Dans ce même temps les mises en ventes font pire : -30,6 %. Un décalage qui a préservé la hausse les prix et la tendance pourrait continuer.

Cependant le délai d’écoulement se situe désormais à 3,6 trimestres, un niveau au plus bas depuis 1 an. Crise économique et sanitaire oblige, les ventes sont donc plus difficiles ce qui pourrait pousser les promoteurs à distribuer des cadeaux pour écouler leurs stocks.

La période pourrait donc être propice pour les locataires désirant devenir propriétaire. Car si le foncier reste cher, les banques continuent d’accorder des conditions d’emprunt intéressantes afin de ne pas gripper le marché de l’immobilier.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.