Accueil Consommation Comment sortir d’un crédit renouvelable ?

Comment sortir d’un crédit renouvelable ?

mise à jour: 1 mai 2019
Le piège de la trésorerie facile
La trésorerie facile et discrète coûte cher, et doit se rembourser de toutes manières.

Le Code de la consommation permet à l’emprunteur de sortir d’un crédit renouvelable de plusieurs manières. Vous pouvez tout d’abord le rembourser d’un seul tenant, en fonction des conditions inscrites au contrat. Vous pouvez le transformer en un prêt amortissable classique, ou tout simplement l’abandonner si vous ne l’utilisez pas.

Si vous avez utilisé de la trésorerie

Renseignez-vous sur les conditions de remboursement

Le Code de la consommation vous permet à tout moment de sortir d’un crédit renouvelable, sans attendre la date d’anniversaire. Toutefois vous devrez rembourser la trésorerie utilisée aux conditions prévues au contrat.

Prenez donc ce fameux contrat, que vous pourrez trouver en ligne sur votre compte client si vous ne l’avez pas chez vous. Recherchez les clauses qui décrivent la manière dont vous devrez rembourser la trésorerie utilisée.

Si ces conditions sont inadaptées à votre budget, vous pouvez demander la transformation en un prêt classique.

Transformer un crédit renouvelable en prêt amortissable

Vous pouvez demander à tout moment de transformer votre crédit renouvelable, en un crédit à la consommation amortissable classique. Dans cette configuration, la part de capital remboursé dans chaque mensualité ne sera pas reconstituée à titre de trésorerie. Vous ne serez donc pas tenté de vous en servir.

Comparatif des mensualités

 5 000 € sur 4 ans10 000 € sur 5 ans20 000 € sur 7 ans 
Cetelem113 €/mois184 €/mois283 €/moisVoir
Banque Casino133 €/mois193 €/mois-Voir
Cofidis133 €/mois193 €/mois291 €/moisVoir
Younited Credit112 €/mois182 €/mois270 €/moisVoir
Cofinoga113 €/mois183 €/mois283 €/moisVoir
Comparatif des mensualités en €/mois pour un prêt personnel de 5000 € sur 4 ans, 10 000 € sur 5 ans, et 20 000 € sur 7 ans. Assurances emprunteurs non-incluses.

Important : ces résultats ont été obtenus le 08 août 2019 avec les taux procurés par notre partenaire AWIN. Les résultats ont été arrondis au nombre supérieur. Vous pourriez obtenir des mensualités différentes suite à votre propre simulation.

Pour cela il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception au prêteur, dont le nom se trouve sur le contrat. À partir de là, les conditions sont négociables.

Si vous n’avez pas utilisé de trésorerie

Certains souscripteurs de crédit renouvelable, ne l’utilisent que dans des occasions exceptionnelles. On ne peut que leur donner raison, car un découvert bancaire coûte moins cher et rend tout autant service.

Le Code de la consommation veut qu’un contrat de crédit renouvelable inutilisé pendant 1 an, soit automatiquement suspendu. Le prêteur vous envoie alors un courrier, afin de vous demander si vous souhaitez mettre fin au contrat.

Si effectivement vous ne souhaitez pas le reconduire, vous n’avez pas à répondre. Au bout de 20 jours sans réponse de votre part, le contrat est automatiquement suspendu.

Il continue toutefois de courir pendant 1 an. Si après 1 an vous ne vous êtes toujours pas manifesté, le crédit renouvelable est alors résilié.

Si vous avez des difficultés financières

Les prêts renouvelables étant chers, ils sont souvent souscrits par des ménages ayant du mal à boucler les fins de mois. C’est pourtant une erreur, car les remboursements s’accumulent jusqu’à ce que les revenus ne suffisent plus.

Vous avez la possibilité de demander au prêteur un report d’échéance. Si ce dernier l’accepte, votre trésorerie est alors suspendue jusqu’à la reprise des remboursements. Cette précaution évite d’accumuler les dettes sans s’en rendre compte. Toutefois, le prêteur ne peut pas vous accorder de report d’échéance plus de 2 fois dans l’année.

Une autre solution consiste à rechercher un repreneur pour l’ensemble de vos dettes. Dans cette configuration, une société de crédit spécialisée rachète vos prêts à la consommation, et/ou immobiliers. Vous obtenez un taux global inférieur à la moyenne des taux auquel vous remboursez actuellement. Vous repartez ainsi sur des mensualités plus faibles, et donnez de l’air à votre budget.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
Notifier de