Accueil Assurances crédits Où peut-on trouver une assurance emprunteur moins chère ?

Où peut-on trouver une assurance emprunteur moins chère ?

Le coût de l’assurance emprunteur peut-être plus élevé que celui du prêt immobilier. C’est notamment le cas lorsque le taux de cotisation est appliqué sur le capital initial, et que l’assuré va jusqu’au bout du crédit. Pour trouver une assurance emprunteur moins chère il faut souvent se rendre chez les sociétés spécialisées, voici comment.

Une assurance emprunteur moins chère chez les spécialistes

2 types d’établissements sont autorisés à produire des contrats d’assurance emprunteur :

  • Les banques notamment celles qui octroient les prêts immobiliers,
  • les sociétés d’assurance.

Les banques ont tendance à être plus chères que les sociétés d’assurance, même si ce n’est pas toujours le cas. Leur position en amont du processus d’accession à la propriété, fait qu’elles sont en mesure de présenter leurs propres contrats, quasiment libres de toute concurrence.

Pourtant les sociétés d’assurance spécialisées ont tendance à pratiquer des conditions plus raisonnables.

Pour ne citer qu’elle, l’assurance emprunteur Allianz se fait fort de proposer une formule moins chère avec une économie à 5 chiffres. Voici un exemple tiré du simulateur d’Allianz le 16 avril 2020.

Pour un crédit immobilier sur lequel il reste 16 000 € à rembourser pendant encore 15 ans, au taux d’intérêt de 1,4 %. Partons du principe que le propriétaire de 40 ans paye 75 €/mois ses cotisations habituelles. Le simulateur montre que l’économie pourrait se monter à 10 621 € sur les 15 ans restant, avec la plupart des garanties nécessaires : décès, PTIA, IPT, ITT.

Exemple d’assurance emprunteur plus chère que le prêt immobilier

Avec des taux d’emprunt aussi bas qu’en ce moment, il n’est pas rare de trouver des offres préalables de prêt immobilier, sur lesquelles le coût de l’assurance dépasse celui des intérêts.

Prenons l’exemple d’un emprunt de 250 000 € sur 20 ans à 1,08 % (moyenne février 2020 source CSA/Crédit Logement). Sur toute la durée, le montant des intérêts sera de 27 859 €. Si l’accédant à la propriété obtient une assurance emprunteur à 0,7 % calculée sur le capital initial, en 20 ans il aura versé 35 000 € de cotisation.

Dans cet exemple, l’assurance emprunteur coûte 7000 € plus cher que le crédit immobilier.

Où trouver les assureurs spécialisés ?

La méthode la moins simple pour trouver un assureur spécialisé en prêt immobilier, est de consulter la liste des organismes d’assurance de l’ACPR.

L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution enregistre toutes les sociétés autorisées à produire des assurances sur le territoire français. Malheureusement cette liste n’est pas suffisamment détaillée pour identifier rapidement les organismes qui proposent des garanties pour les propriétaires accédants.

La meilleure chose à faire est de consulter un courtier en assurance emprunteur, mandaté par différents assureurs. Les bons cabinets de courtage possèdent des accords avec plusieurs assureurs spécialisés, dont ils sélectionnent les contrats en fonction de la situation de ses clients.

Ils facturent généralement des frais de courtage, que l’emprunteur ne paye que s’il accepte l’un des contrats qu’il lui propose.

Les banques ne se laissent pas faire

Les banques savent que l’on trouve des assurances emprunteur moins chères auprès des sociétés spécialisées. Pour empêcher leurs clients de partir vers la concurrence, elles jouent sur l’équivalence des garanties.

Car si l’accédant à la propriété a le droit de changer l’assurance de son crédit immobilier, le nouveau contrat qu’il apporte doit avoir toutes les garanties exigées par sa banque. Autant dire qu’il est démuni d’argument face au conseiller clientèle.

Pas d’inquiétude, les assureurs spécialisés ainsi que les courtiers en assurance emprunteur s’occupent du transfert. Ils réunissent eux-mêmes les preuves de compatibilité de garanties, et les transmettent à la banque prêteuse.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Abonnez-vous à ce fil de discussion
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires dans le texte
Voir tous les commentaires