Accueil Immobilier Acheter un terrain et construire une maison, combien ça coûte ?

Acheter un terrain et construire une maison, combien ça coûte ?

Acheter un terrain coûte en moyenne 85 €/m² en France, avec de très larges variations selon les régions. Construire une maison coûte en moyenne 1392 €/m², avec des écarts selon le système de chauffage et la qualité du maître d’œuvre. Voici les détails avec les chiffres officiels.

Acheter un terrain est plus cher en Île-de-France

Acheter un terrain et faire construire nécessite en moyenne 239 300 € (source : développement durable). Si le coût du foncier représente 33 % de ce budget, la proportion varie fortement en fonction de la zone géographique.

Sans surprise, c’est en Île-de-France que le coût est le plus élevé. Acheter un terrain en région parisienne signifie consacrer jusqu’à 48 % du coût total de l’opération immobilière. Les acquéreurs ont dépensé en moyenne 216 €/m², avec bien entendu de grands écarts selon l’emplacement.

L’étude montre que les ménages les plus aisés n’ont pas hésité à mettre 364 €/m² dans un terrain constructible. Les acheteurs aux budgets les plus serrés ont réussi à acquérir leur sol pour 158 €/m². En moyenne les franciliens ont dépensé 137 400 €, mais pour y arriver il a fallu se contenter d’une surface moyenne de 638 m².

Pour trouver plus grand il fallait descendre au Sud et dépasser la méditerranée. En Corse, il est possible d’acheter un terrain pour 81 €/m². À ce prix-là les acheteurs se sont offerts une surface moyenne de 1267 m². Les meilleurs emplacements se sont vendus en médiane à 115 €/m², les plus éloignées ont trouvé preneur à 81 €/m². Budget moyen pour acheter du foncier en Corse : 103 100 €.

Pour info : au 1er trimestre 2019 les notaires voient une très forte différence sur les prix des terrains, entre la Corse du Nord (110 €/m², 33 ventes) et la Corse-du-Sud (90 €/m², 52 ventes). En Île-de-France les études constatent 180 €/m² dans la région de Coulommiers (77). Dans le Val-de-Marne (94) le budget monte à 600 €/m².

Du foncier constructible à partir de 45 €/m²

L’enquête du Commissariat Général au Développement Durable classe les prix des terrains en 3 quartiles. Chaque quartile correspond respectivement aux budgets les plus faibles, aux budgets médians, et aux budgets les plus élevés.

C’est en Bourgogne Franche-Comté que se trouve le foncier le moins cher de France. La médiane des transactions les moins élevées est de 45 €/m², ce qui signifie que la moitié des propriétaires de ce quartile ont pu acheter un terrain encore moins cher. Dans leur région les Bourguignons achètent en moyenne 1226 m², ce qui ne leur coûte que 55 500 €. Par ailleurs, acheter un terrain en Bourgogne Franche-Comté ne demandera pas plus de 28 % du coût du projet.

En Normandie c’est un peu plus cher. L’étude montre que les premiers prix démarrent à 55 €/m², et que les acheteurs en profitent pour s’installer sur 1030 €/m². Avec un budget terrain de 56 700 €, il y a de quoi se faire une belle résidence principale.

Si acheter un terrain en Provence Alpes Côte d’Azur coûte moins cher qu’en Île-de-France, les nouveaux propriétaires prennent leurs aises. Pour une moyenne de 149 €/m² ils s’installent sur 977 m², le prix du terrain leur revient ainsi à 145 100 €.

Source : Commissariat au Développement Durable, parution la plus plus récentes à la date de mise à jour de cet article.

Pour info : si l’opération immobilière consiste à construire une première résidence principale, elle peut se financer financer à 40 % du coût du projet à taux zéro, grâce aux aides de l’État.

Construire une maison : combien ça coûte ?

D’après l’enquête du Commissariat Général au Développement Durable, les prix des maisons à construire varient fortement selon les régions, mais aussi selon le système de chauffage.

Construire une maison dont le système de chauffage fonctionne uniquement à l’électricité, ne coûtera que 1360 €/m². Les ménages qui choisissent cette solution y consacrent en moyenne 155 600 € et s’installent sur un terrain de 948 m².

Construire une maison qui se chauffe à l’électricité et au bois d’appoint revient à 1425 €/m² de moyenne. Cette solution est visiblement retenue par les ménages les plus aisés, ils consacrent 174 700 € à la construction de leur maison et achètent un terrain de 1248 m².

Dans le Grand Est les ménages se font construire des maisons de 136 m² pour 193 700 €. On trouvera moins cher dans le Centre Val de Loire, où l’on construit des maisons de 119 m² pour 148 900 €.

Pour info : sur la communauté d’agglomération de Colmar (68), les notaires ont vu passer 20 ventes de terrains constructibles au 1er trimestre 2019, pour un prix médian de 190 €/m². Sur l’unité urbaine de Tours (37), 104 terrains constructibles se sont vendus pour un prix médian de 120 €/m².

Architecte ou constructeur de maisons individuelles ?

62 % des ménages qui font construire choisissent le constructeur de maisons individuelles, contre seulement 5 % pour l’architecte. Il faut dire que la différence de prix est énorme : le premier revient à 1395 €/m² contre 1701 €/m² pour le second.

Oui mais avec un architecte on peut avoir du sur-mesure. Les ménages qui lui confient la construction de leur maison achètent 1287 m² de terrain, et dépensent 245 600 € pour une maison de 144 m². Ceux qui choisissent le constructeur de maisons individuelles s’installent sur un terrain de 883 m², et dépensent 157 300 € pour une maison de 113 m².

Mais les propriétaires qui jouent le rôle de maître d’œuvre s’en sortent le mieux, même avec la nécessité de prendre une assurance dommages ouvrage. Ils sont 21 % à conduire le chantier par eux-mêmes, ce qui leur permet de dépenser 166 100 € pour construire une maison de 129 m². Avec 1317 m² de moyenne, ce sont eux qui disposent des plus grands terrains.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

2
Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Un gars

L’étude montre que les ménages les plus aisés n’ont pas hésité à mettre 323 €/m² dans un terrain constructible.
Euh… c’est beaucoup plus que ça dans les meilleures villes de la petite couronne où les prix des terrains dépassement allègrement les 1000 €/m².