Accueil Actualités

Investir dans un appartement neuf : ces villes de France où les prix baissent

Le rapport trimestriel de la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) constate une baisse des ventes généralisée sur l’Hexagone. Pendant ce temps les prix baissent dans certaines grandes villes de France, permettant un rendement locatif plus intéressant. Les particuliers en profitent pour investir dans un appartement neuf, c’est le cas à Tours, Rennes et Lille, 3 villes dans lesquelles les promoteurs voient une hausse des ventes à but locatif.

Dans quelle ville investir dans un appartement neuf ?

La carte de la FPI montre les villes au sein desquels les prix de l’immobilier neuf diminuent, mais également celles dans lesquels la part des investisseurs augmente.

La capitale tourangelle fait partie de celles qui présentent un écart des plus intéressants. Avec des prix moyens en baisse de -4 %, les promoteurs ont constaté une hausse de 40 % des ventes à but locatif. Aujourd’hui un appartement neuf à Tours coûte en moyenne 3135 €/m².

À Clermont-Ferrand, les prix sont en baisse de -4,3 %, et les investisseurs sont 14 % plus nombreux à s’intéresser aux surfaces locatives. On notera également que la chute globale des ventes atteint -29 %, ce qui pourrait laisser augurer une marge de négociation intéressante pour l’acheteur. Pour l’instant il est possible d’y investir dans un appartement neuf pour 2929 €/m² en moyenne.

On peut citer également Lille, où les prix du m² neuf diminuent de -2,6 %, attirant les investisseurs immobiliers qui sont 33 % plus nombreux ce trimestre. Selon les promoteurs, le prix moyen y est aujourd’hui de 3169 €/m².

La communauté de l’agglomération de Rennes présente des prix en baisse de -1,6 %, pour un regain de 25 % de ventes à but d’investissement locatif. Aujourd’hui le prix moyen, toujours selon la FPI, se situe à 3341 €/m².

Ces ville qui plaisent toujours aux investisseurs immobiliers

Toulouse et Bordeaux restent des valeurs sûres de l’investissement immobilier dans le cœur des particuliers. Dans la première les prix augmentent de +1,7 % (3320 €/m²), dans la seconde ils restent stables à +0,5 % (3523 €/m²). Cela n’empêche pas les ménages d’investir davantage dans les appartements neufs bordelais (+5 %) et surtout toulousain (+25 %).

Enfin, Lyon et Grenoble continuent d’afficher une impertinente santé. Avec des prix en hausse de respectivement +0,5 % et +2, 6 %, les investisseurs sont toujours plus nombreux. Les promoteurs lyonnais constatent qu’ils sont 17 % plus nombreux, tandis que dans la capitale de l’Isère cette performance atteint +14 %. Les prix moyens de l’immobilier neuf y sont respectivement de 3679 €/m² et 3664 €/m².

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires