AccueilMarché immobilierBretagne : combien coûte l'immobilier en bord de mer ?

Bretagne : combien coûte l’immobilier en bord de mer ?

Les prix de l’immobilier sur le bord de mer de Bretagne vont du simple au double, selon leur emplacement. Stations balnéaires célèbres ou villages tranquilles, il y en a pour tous les budgets. Voici un aperçu des prix des maisons et des appartements avec les chiffres des notaires.

Pour info : les prix de l’immobilier sur le bord de mer breton proviennent des chiffres des notaires, période d’observation d’octobre 2019 à septembre 2020. Nous prenons la fourchette haute, c’est-à-dire les 25 % de ventes les plus chères. La mise à jour a été effectuée le 11 mars 2021.

Finistère (29) : le littoral le moins cher de Bretagne

Sur les 2230 ventes immobilière observées par les notaires du Finistère en 1 an, 25 % se sont signés au-delà de 1940 €/m².

Le bord de mer le plus cher du Finistère se trouve sur le Pays Fouesnantais. Comptez 2110 €/m² pour une maison et 2740 €/m² pour un appartement. Ces derniers sont plutôt rares, les notaires n’ont enregistré que 70 ventes en 1 an contre 163 ventes de maisons anciennes.

D’ailleurs, une annonce du site des notaires montre une maison de 112 m² et 7 pièces à Fouesnant, à vendre 304 000 € honoraires compris.

Il faut se rendre sur Haut-Léon Communauté pour trouver l’immobilier parmi le moins cher du bord de mer du Finistère. En 1 an 1/4 des maisons se sont vendues au-delà de 1680 €/m², tandis qu’1/4 des appartements ont changé de propriétaire pour 2410 €/m².

A Plouescat notamment, les maisons les plus chères coûtent au-delà de 1410 €/m², ce qui est très abordable par rapport au reste de l’immobilier du littoral français.

Côtes-d’Armor (22) : l’immobilier coûte du simple au double en bord de mer

Les prix de l’immobilier sur le bord de mer des Côtes-d’Armor varient selon les destinations. Sur Saint-Cast-le-Guildo attendez-vous à débourser plus de 3370 €/m² pour un appartement avec vue sur mer, et 2740 €/m² pour une maison.

Mais c’est encore plus cher à Trébeurden. En 1 an les notaires ont vu 26 appartements changer de propriétaire pour plus de 4070 €/m². Pour les maisons c’est moins cher, les acheteurs les plus proches du bord de mer l’ont emporté au-delà de 2700 €/m².

Une annonce du site des notaires nous montre cette charmante maison de 99 m² et 4 chambres, mise en vente pour 243 440 €, honoraires inclus.

Pour trouver moins cher sur les Côtes-d’Armor il faudra se rendre sur Lamballe-Armor, où les maisons du bord de mer devraient être disponibles au-dessus de 2050 €/m². Le budget est similaire pour un appartement : prévoyez plus de 1940 €/m².

Ille-et-Vilaine (35) : l’immobilier parmi le plus cher du bord de mer breton

Le littoral de l’Ille-et-Vilaine est très prisé des habitants de Rennes et de sa métropole. Une bonne raison sans doute pour investir dans le locatif meublé pour court séjour. Pour autant il faudra y mettre le budget.

Sur la Côte d’Émeraude les prix s’envolent à Dinard. Les notaires ont vu 25 % des ventes d’appartements se signer au-delà de 5210 €/m², sans aucun doute ceux du bord de mer. Comme dans pratiquement tout le reste de la Bretagne, pour les maisons ce sera moins cher : comptez tout de même au-delà de 4290 €/m².

Nous trouvons notamment cet appartement avec « aperçu mer », vendu pour 438 900 € honoraires inclus. Le nouveau propriétaire disposera d’une surface habitable de 60 m² et de 2 chambres.

Pour trouver moins cher, il faudra se rendre sur l’agglomération de Saint-Malo. Par exemple à Saint-Méloir-des-Ondes les maisons les plus chères se vendent au-delà de 2740 €/m². Il n’y a pas beaucoup d’appartements à vendre sur la région, en revanche on trouve des terrains à 160 €/m² pour les plus chers. De quoi intéresser ceux qui font le choix de construire .

Littoral de la Loire-Atlantique (44) : le Nord et le Sud de Saint-Nazaire

La Loire-Atlantique ne compte que 10,5 % de résidences secondaires, alors que la Bretagne tout entière en compte 13,3 %.

C’est sur l’agglomération de la presqu’île de Guérande que l’on trouve l’immobilier le plus cher du bord de mer de la Loire-Atlantique. On pense bien sûr à La Baule où les appartements de la fourchette haute coûtent plus de 6120 €/m², et où les maisons du bord de mer nécessitent au moins 5150 €/m².

Plus généralement, l’immobilier de la zone côtière du nord et du sud de Saint-Nazaire a tendance à être relativement élevé par rapport à l’ensemble de la Bretagne. À la sortie de l’estuaire côté sud, Plaine-sur-Mer présente des maisons en bord de mer pour un budget supérieur à 3140 €/m².

À Pornic les acheteurs d’appartements devront prévoir plus de 4550 €/m², ceux qui cherchent des maisons s’en sortiront au-dessus de 4190 €/m². Nous trouvons par exemple un appartement T3 sur Sainte-Marie, quartier des Sablons. Il est proche de la mer, offre 53 m², 2 chambres, un jardin privatif, son propriétaire en demande 270 860 € honoraires inclus.

Prix du bord de mer du Morbihan (56)

Dans le Morbihan, les prix de l’immobilier en bord de mer s’alignent sur ceux du reste de la Bretagne. À Plœmeur, juste à côté de Lorient, les appartements les plus chers se vendent au-dessus de 3620 €/m² et les maisons de cette fourchette se signent au-delà de 3120 €/m².

On trouvera de meilleurs prix à Riantec. En 1 an les notaires constatent que les maisons les plus chères se vendent au-delà de 2550 €/m². On trouve notamment cette magnifique maison de 150 m² habitables, sur un terrain de 1175 m². Elle présente 6 pièces dont 4 chambres, les propriétaires en demandent 395 200 €, honoraires inclus.

Mais à Arzal, c’est moins cher. Dans la fourchette haute 23 maisons se sont vendues au-delà de 2370 €/m² en 1 an. Plus généralement, les notaires ont vendu 50 appartements anciens sur l’Arc Sud Bretagne en 1 an, dont 25 % au-delà de 4090 €/m².

Une annonce immobilière présente cet appartement neuf de 3 pièces et 84 m², en centre-ville de Questembert pour 210 650 €.

Fabien Belleinguer
Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement. Si vous avez des questions, contactez-moi.
Ceci va aussi vous intéresser :
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Devis Credits Gratuits !

Dernière mises à jour !