Accueil Actualités

Maison ou appartement en bord de mer, combien ça coûte ?

PARTAGER SUR
L'immobilier est d'autant plus cher que l'on se rapproche de l'eau © Artketype - Fotolia.com

Soyons clairs, acheter un appartement ou une maison en bord de mer coûte d’autant plus cher que l’on se rapproche de la plage. Toutefois les notaires constatent que les montants des transactions sont en baisse sur la majeure partie du littoral français, peut-être l’occasion d’investir dans la pierre. De Dunkerque à Menton en passant par les Sables d’Olonne, voici le palmarès des prix de l’immobilier sur les côtes françaises.

Acheter en bord de mer : les destinations les moins chères

Jusqu’à -12,6 % sur les appartements anciens

Sans surprise, les villes côtières les moins chères se situent dans le Nord. À Boulogne-sur-Mer (62) notamment, il ne faudra débourser que 1220 €/m² pour devenir propriétaire d’un appartement.

Pour ceux qui veulent acheter dans une station balnéaire au soleil, il y a Biscarrosse (40). Attention, les prix ont bondi de +7,9 %, ils s’établissent aujourd’hui à 2170 €/m². Pas loin derrière il y a Gruissan (11), où un budget de 2500 €/m² suffit, après une chute de -6,1 %.

À Plœmeur (56) les appartements deviennent plus abordables suite à un ajustement de -6,5 %, désormais disponibles à 2500 €/m².

Pas loin derrière et à quelques kilomètres au sud, se classe Dieppe (76). À 1h30 de Paris on y trouvera des appartements anciens dont les prix ont chuté de -12,6 %. Ils sont désormais disponibles à 1540 €/m² de médiane.

Consultez également la tendance des prix des logements des grandes villes de France.

Jusqu’à -11,4 % pour les maisons

C’est encore Boulogne-sur-Mer (62) qui permet d’acheter une maison en bord de mer au meilleur prix, avec 116 000 €. Il est possible d’acheter pour 182 900 € à Saint-Pierre-d’Oléron (17), un ajustement de -2,4 %.

Si l’on considère que des stations balnéaires fréquentées comme Royan (17) présentent de bonnes opportunités, c’est peut-être le moment d’y regarder de plus près. Le prix des maisons descend de -3,4 %, à 213 000 €.

Ceux qui préfèrent une maison au soleil, devront se diriger vers Agde (34). La transaction moyenne s’est établie à 192 000 € l’année dernière, en baisse de -7,8 %. Sinon il y a Le-Canet-en-Roussillon (66), où il faudra tabler sur un budget de 207 000 €, en baisse de -4,4 %.

Entre les 2 il y a la Bretagne, les Charente-Maritime et l’Aquitaine. Les maisons en bord de mer les moins chères se trouvent sans aucun doute à Crozon (29), pour une transaction médiane de 140 000 €, en baisse de -2,3 %.

Acheter en bord de mer dans une station balnéaire de renom

S’il existe beaucoup de principes de base pour réussir un investissement immobilier, l’emplacement est incontestablement l’un d’entre eux. Acheter dans une villégiature estivale offre un certain un aspect sécuritaire, à condition bien entendue d’évaluer correctement le logement convoité avant de signer.

Jusqu’à -12 % sur des appartements

Autour de Paris, il y a l’indétrônable Cabourg (14) où le prix des appartements à perdu -3,7 %. Les notaires de France constatent qu’ils s’échangent en moyenne à 3050 €/m².

Il existe peut-être de bonnes affaires à La Baule (44), où les prix des appartements ont chuté de -12 %. Ils restent toutefois parmi les plus chers de la côte, avec 3990 €/m².

L’inévitable Grande-Motte (34) affiche 3740 €/m², en baisse de -1,9 %. À ses prix-là, beaucoup préfèrent descendre à Saint-Raphaël (83), où ils achèteront pour 3750 €/m², en baisse de -2,4 %.

Biarritz (64) reste l’une des stations balnéaires huppées les plus chères de la côte, avec des appartements à 4440 €/m². Bonne nouvelle là aussi, les prix sont en baisse de -3,4 %.

Des maisons à vendre jusqu’à -12,8 %

Les maisons sont 3 fois plus chères sur la Côte d’Azur que sur la Côte d’Opale. Mais le départ des Russes et des fortunes du golfe a eu un effet sur les prix. Ainsi le montant médian des transactions a chuté de -12,8 % à Saint-Raphaël (83). On peut désormais y acheter une maison à 480 000 €.

En revanche il aurait fallu s’y prendre en 2014 pour devenir propriétaire à La Baule. En 1 an les prix ont grimpé de +13 %, s’établissant désormais à 379 500 €.

Toutefois les maisons les plus chères de la côte qu’ont pu vendre les notaires en 2015, se situent à Lege-Cap-Ferret (33). Il faut désormais compter sur un budget de 550 000 €, en hausse de +1,8 %.

Acheter en bord de mer, résidence secondaire ou investissement ?

Il ne faut pas se leurrer, s’il existe de bonnes affaires sur les maisons et appartements du littoral français, tous ne sont pas bons pour l’investissement. La saison touristique est courte, d’autant plus courte que le soleil est capricieux.

Mais choisir les destinations du pourtour méditerranéen ou du Sud-atlantique ne suffit pas. En station balnéaire, les touristes préfèrent les appartements situés en bord de mer, c’est-à-dire offrant effectivement une vue sur la plage. Toutefois un acheteur averti pourra tirer son épingle du jeu, avec une résidence secondaire.

Et sur ce plan, tout est une question de budget. Encore une fois ce sont les bâtisses avec vue sur mer qui ont le plus de chances de prendre de la valeur dans le temps. Toutefois on peut trouver de bonnes affaires plus en recul, ou encore dans un village à proximité d’une station balnéaire.

Posez vos questions, commentez

commentaires