Accueil Marché immobilier Maison ou appartement en bord de mer, combien ça coûte ?

Maison ou appartement en bord de mer, combien ça coûte ?

Acheter un appartement ou une maison en bord de mer coûte d’autant plus cher que l’on se rapproche de la plage. Toutefois les prix peuvent varier fortement d’une station balnéaire à l’autre. Voici un tour du littoral français, de la Normandie à la Côte d’Azur en passant par la façade atlantique.

Pour info : les prix de l’immobilier ci-dessous sont des médianes constatées par les notaires, entre octobre 2019 et septembre 2020.

Acheter un appartement en bord de mer à quel prix ?

En Méditerranée, c’est dans l’Aude (11) que l’on trouve les appartements en bord de mer les moins chers. À Gruissan il faut préparer 2560 €/m², tandis qu’à Port La Nouvelle le budget descend à 2070 €/m².

À Cavalaire-sur-Mer (83) c’est plus cher. Les notaires ont constaté des ventes médianes à 4140 €/m², un projet réalisable pour qui dispose de la capacité d’emprunt suffisante pour cumuler 2 crédits immobiliers.

Sinon, parmi les stations balnéaires les plus abordables de la Côte d’Azur il y a Fréjus (83). Les notaires constatent que l’on peut acheter pour 3420 €/m².

Les prix des appartements anciens sont en mode décollage sur la côte basque, mais il reste des communes où l’immobilier est abordable. On pense notamment à Biscarrosse (40) avec 2670 €/m² de médiane. Toutefois les notaires nous apprennent que 25 % des ventes se sont faites en dessous de 1750 €/m². Il est certain qu’à ce budget on s’éloigne du bord de mer.

Sur la côte basque, c’est à Hossegor (40) que l’on trouvera les appartements les plus chers. Les ventes se signent à 5680 €/m² de médiane, mais surtout 25 % des transactions se font au-delà de 6580 €/m².

Un peu plus haut en Normandie les prix des appartements anciens ont tendance à être plus élevés à Dives-sur-mer (14). Pour un budget médian de 3500 €/m², c’est bien au-dessus des 2720 €/m² que l’on trouve chez la voisine Houlgate (14).

Acheter une maison en bord de mer, combien ça coûte ?

Les candidats acheteurs intéressés par l’immobilier en Bretagne sont naturellement attirés par le Finistère. Non seulement la région est belle, mais la pierre est très abordable. Acheter une maison à Plougasnou (29) vous reviendra à 1550 €/m² de médiane. Un peu plus haut sur les Côtes-d’Armor à Ploubazlanec (22), juste en face de l’île de Bréhat, il faudra prévoir 2070 €/m².

Direction le Sud, où le marché de la maison ancienne est en pleine forme sur la côte méditerranéenne. À Sanary-sur-Mer (83) les maisons anciennes coûtent en médiane 4850 €/m². Toutefois 25 % des transactions se signent en dessous de 4070 €/m². Pour se trouver au plus près du bord de mer, il faudra peut-être plutôt viser la fourchette haute de 5990 €/m².

On trouvera encore moins cher de l’autre côté du golfe du Lion. À Argelès-sur-Mer (66) on est jamais loin du bord de mer, et les notaires constatent que les prix des maisons s’établissent à 2750 €/m². Cette commune a la particularité d’héberger plus de 15 700 logements pour moins de 6000 ménages. D’ailleurs on n’y compte que 2,1 % de logements vacants, bien en dessous de la moyenne nationale.

Pour ceux qui préfèrent rester près de la région parisienne, à Hermanville-sur-Mer (14) les notaires ont vu 25 % des maisons changer de propriétaire pour moins de 2150 €/m².

Acheter en bord de mer dans une station balnéaire de renom

S’il existe plusieurs règles à respecter pour réussir un investissement immobilier, l’emplacement est la plus importante. Acheter dans une station balnéaire connue offre un certain un aspect sécuritaire.

À Biarritz (64) il faut s’attendre à débourser 5700 €/m² de médiane pour une maison ancienne. Pour un appartement ancien, il est raisonnable de prévoir 6100 €/m².

Dans un registre moins huppé, les notaires calculent 3600 €/m² pour un appartement à Lacanau (33) et 3890 €/m² pour une maison.

Du côté de la Normandie, les stations balnéaires comme Deauville (14) présentent un marché immobilier élevé. Les appartements anciens sont disponibles pour 4830 €/m² de médiane, les maisons pour 4710 €/m².

Encore plus au nord on arrive dans la célèbre station balnéaire Le Touquet-Paris-Plage (62). Comme c’est un peu plus sélect, il faudra compter sur 6080 €/m² pour un appartement et 6240 €/m² pour une maison. Un budget plus ou moins conséquent en fonction de la capacité financière de chacun, mais surtout de l’évolution des taux immobiliers.

Passons du sélect au très chic, et descendons jusqu’à Saint-Tropez (83). Les notaires enregistrent des transactions sur les maisons anciennes pour un montant de 14 140 €/m². Pour les appartements il faut prévoir 8180 €/m², presque autant que dans l’Est de Paris.

Le marché a été plutôt actif à Andernos-les-Bains (33). En 1 an le prix de vente médian des maisons s’est établi à 4000 €/m², celui des appartements à 5000 €/m².

Pour qu’une résidence secondaire soit un investissement immobilier

En station balnéaire, plus l’on se rapproche du rivage et plus les prix sont élevés. Dans les plus célèbres d’entre elles il est aujourd’hui difficile, voire rare, voire impossible, de bâtir avec vue sur mer. Ainsi les appartements existants en bord de plage peuvent être considérés comme des biens uniques.

L’un des points clés pour transformer l’achat d’une résidence secondaire en un investissement locatif, est donc d’acheter avec vue sur mer, dans une station balnéaire où l’on ne peut plus construire sur le rivage.

Enfin, sachant que certains propriétaires n’y passeront que 3 semaines par an, ils seront tentés de louer en meublé le reste de l’année. Ils le feront d’autant plus facilement si le bien immobilier présente un accès rapide à la plage, ainsi qu’aux commerces de proximité.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Abonnez-vous à ce fil de discussion
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires dans le texte
Voir tous les commentaires