Accueil Immobilier Ces villes de France où les prix des maisons et des appartements...

Ces villes de France où les prix des maisons et des appartements diminuent

mise à jour: 30 juillet 2019
Façade d'un immeuble d'habitation

D’après la dernière note de conjoncture des notaires, les prix des maisons anciennes pourraient avoir augmenté de +2,6 % à la fin août 2019. Du côté des appartements l’inflation est même plus forte : +4,5 %. Mais il ne s’agit que d’une projection au niveau national. Pour l’instant les études notariales constatent que les prix de l’immobilier sont en baisse dans de nombreuses grandes villes de France.

Ces villes où les prix des appartements anciens baissent

La note de conjoncture des notaires parue le 16 juillet 2019, fait le point sur toutes les transactions immobilières ayant eu lieu au 1e trimestre 2019. Les chiffres sont comparés avec ceux du 1e trimestre 2018.

À Nancy les nouveaux propriétaires ont signé pour 1770 €/m². C’est 5,5 % en dessous de leurs prédécesseurs de l’année dernière, et la différence se creuse avec les prix des promoteurs immobiliers.

Un peu plus à l’ouest mais toujours à l’est, on trouve Reims. Bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent s’installer dans la ville du champagne, les prix des appartements anciens sont descendus de -3 %, désormais à 1080 €/m².

Toujours en remontant à l’ouest et cette fois-ci plein ouest, on arrive à Rouen. Les nouveaux propriétaires d’appartements l’ont emporté pour 2160 €/m², à -3,1 % par rapport à l’année dernière.

Direction le sud mais pour s’arrêter au centre, le temps d’arriver à Poitiers. Dans la capitale des poitevins un appartement ancien coûte 1560 €/m² de médiane, en recul de -2,4 % en 1 an.

Durant cette période, les notaires de Haute-Corse signalent que le montant des transactions est en chute libre de -3,4 %. Au 1e trimestre les appartements anciens ont changé de mains pour une médiane de 2240 €/m².

Enfin, les études notariales de l’île de La Réunion ont noté une chute de –5,3 % du montant des transactions. Au 1er trimestre on pouvait y acheter un appartement ancien pour 1930 €/m² de médiane.

La chute des prix du m² de Grenoble semblant s’être arrêtée, il devient plus difficile de trouver de bons plans immobiliers à proximité des stations de sports d’hiver.

Ces villes où les prix des maisons anciennes diminuent

Pour cette édition trouve davantage de grandes villes où les prix des maisons sont en baisse, principalement sur un axe Sud-Ouest – Nord-Est, et sur le littoral Nord-Ouest.

À Montauban les maisons anciennes se sont vendues 6,1 % moins cher que l’année dernière. À 158 400 € elles restent en dessous du prix moyen d’une maison ancienne en Île-de-France.

Et encore, à Châteauroux c’est moins cher. Les notaires constatent des transactions médianes 215 500 €, en baisse de 2,5 %.

De toutes les grandes villes, c’est à Limoges que l’on trouve l’immobilier parmi les plus abordables de France, avec les prix des maisons en baisse de -9,4 %. Au 1er trimestre 2019 les nouveaux propriétaires ont déboursé 135 100 € de médiane.

En continuant la route au nord est, on arrive dans la ville de Troyes. S’installer dans une maison ancienne coûte 148 000 €, en recul de -3,3 % sur 1 an.

Plus à l’ouest et en bord de mer, il faut tabler sur 157 800 € pour acheter une maison ancienne au Havre. Ce niveau a pu être atteint après un recul des prix de -9,3 %.

À Rouen c’est plus cher. Les maisons anciennes changent de propriétaire pour 168 000 €, en recul toutefois de -4,7 %.

À Brest c’est encore plus cher. Compter un budget médian de 171 000 €, consolez-vous car vous aurez payé 4,1 % de moins que vos prédécesseurs de l’année dernière.

Sinon, il y a le sud de la France. À Toulon une maison ancienne nécessite un budget médian de 349 000 €, en baisse de -2,9 %. Encore plus au sud il y a la Corse-du-Sud, où vous devrez préparer 360 000 € pour acheter une maison ancienne. C’est peut-être d’ailleurs le moment, car les prix perdent -7 %.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
Notifier de