Accueil Rachat de crédits Trop de dettes

Comment faire un rachat de crédit quand on est locataire

Le rachat de crédit pour locataire est possible, même si ce dernier n’obtiendra pas d’aussi bonnes conditions que s’il était propriétaire. Le montant de ses mensualités ainsi restructurées dépend de sa capacité de paiement mensuel et de la durée des remboursements. S’il n’est pas très versé dans la négociation, le locataire ira plus vite en contactant un courtier.

Quel est le problème du rachat de crédit pour locataire ?

Absence de garantie hypothécaire

Le principal problème du rachat de crédit pour locataire est l’absence de garantie hypothécaire. Car si les banques sont les prêteurs les moins chers, en contrepartie elles prennent le moins de risques possibles. Il est donc rare qu’une banque accepte de racheter les crédits d’un particulier, sans s’appuyer sur l’hypothèque d’un bien immobilier non déplaçable. Le locataire devra le plus souvent s’adresser à un organisme non bancaire, spécialisé dans le regroupement de prêts.

Les banques ont peur du cumul de crédits

Les banques ne voient généralement pas le cumul des crédits d’un bon œil. Il n’est pas évident d’obtenir un prêt à la consommation avec sa banque, lorsque le taux d’endettement futur dépasse 33 %. Imaginons la réaction du conseiller d’une agence bancaire, quand son client vient le voir avec toute une liste de crédits consos souscrits un peu partout. S’il est propriétaire, la banque pourra le restructurer, s’il est locataire, non seulement elle refusera la restructuration mais elle s’en méfiera.

Comment obtenir un rachat de crédit pour locataire

Contacter un courtier pour faire jouer la concurrence

Un locataire obtiendra un rachat de crédit plus rapidement, dès lors qu’il s’adresse à un courtier. Le courtier est un intermédiaire en opérations bancaires certifié, habilité à effectuer des demandes de financement au nom de son client. Les organismes de crédit aiment particulièrement travailler avec ces sociétés de courtage qui prennent en main toute la partie administrative.

Le courtier va réunir les justificatifs de ressources et de dépenses du locataire. Il va en déduire sa capacité de remboursement, qui servira de base pour établir des scénarios de restructuration de dettes. Ces divers scénarios dépendront d’une chose : la durée des remboursements.

Montant des mensualités et durée des remboursements

Le rachat de crédit peut permettre d’abaisser les mensualités d’un locataire jusqu’à 50 %. Plus le remboursement est long, plus les mensualités diminuent. Cependant plus la durée de remboursement est longue, plus le coût du crédit augmente. Dans un monde idéal, le locataire pourrait choisir la solution présentant le meilleur équilibre entre la durée et le coût.

Dans la réalité, lorsqu’il doit faire face à un besoin urgent d’abaisser ses mensualités, le locataire n’a pas le choix. Cependant même lorsqu’il y a urgence, le courtier en rachat de crédit sera toujours en mesure de faire jouer la concurrence. Il va s’attacher à procurer les meilleures conditions à son client, de manière à ce qu’il puisse diminuer ses mensualités sans trop alourdir la facture.

Car à la vérité le rachat de crédit ne désendette pas, au contraire il augmente la dette. Cependant le mécanisme permet de la rembourser moins cher, d’où la diminution des mensualités.

Combien de temps faut-il au locataire pour obtenir un rachat de crédit ?

Lorsque le locataire est réactif, il pourrait bien s’écouler 1 mois entre le moment où il contacte le courtier, et celui où la restructuration est effective. Être réactif signifie fournir au courtier les documents nécessaires le plus rapidement possible. Effectivement celui-ci ne sera en mesure de déposer le dossier auprès de ses partenaires financiers, que lorsque tous les justificatifs nécessaires seront réunis.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires