Accueil Rachat de crédits Trop de dettes

Rachat de crédit surendettement : le vrai et le faux

Le rachat de crédit surendettement est une contre vérité. Dans la pratique une banque n’a pas le droit de prêter à un individu déclaré en état de surendettement par la Banque de France. Les personnes en difficultés financières ont intérêt à contacter d’abord un courtier en rachat de crédits, avant de déposer leur demande à la Banque de France.

Le rachat de crédit surendettement n’existe pas

Lorsqu’un individu dépose un dossier de surendettement à l’antenne départementale de la Banque de France de son lieu de domicile, il reçoit une réponse positive ou négative. Lorsque la réponse est positive, il est déclaré en état de surendettement.

À partir de ce moment, une banque ou tout autre organisme de crédit n’a pas le droit de :

L’effet de la recevabilité d’un dossier de surendettement est le blocage de la situation. À charge des membres de la commission de négocier une restructuration de la dette. Il ne s’agit en aucun cas d’un rachat de crédit surendettement, car les créanciers vont conserver la dette. Au mieux, ils accepteront un différé des remboursements.

Au pire, ils refuseront comme ils ont le droit de le faire, et demanderont un redressement personnel avec saisie judiciaire. Comme on le voit, saisir la commission de surendettement est le dernier recours, ou presque. Aussi étrange que cela puisse paraître, demander l’aide de la Banque de France fait partie des mauvaises solutions contre le surendettement. Ce n’est que la dernière démarche à accomplir, quand tout a échoué.

Solution : le regroupement de crédits pour éviter le surendettement

Définition du regroupement de crédits

Le regroupement de prêts est une forme de rachat de crédit, qui consiste à réunir toutes les dettes d’un individu dans un seul panier. Au lieu d’avoir plusieurs mensualités tombant à différents moments du mois, il n’aura qu’une seule échéance à payer à une date précise. Mais surtout, le montant de cette échéance sera moins élevé que la totalité de tous ses crédits actuels.

Ce dispositif est plus difficile à mettre en place pour les mauvais dossiers d’emprunteurs, mais il reste cependant la meilleure solution pour se sortir d’un mauvais endettement.

Exemple de regroupement de crédits

Monsieur Henri est locataire, et rembourse 4 prêts à la consommation tous les mois:

  • Un crédit-auto à 300 €.
  • Un prêt personnel à 400 €.
  • Un crédit renouvelable à 170 €.
  • Un prêt mobilier à 450 €.

Il a donc 4 différentes mensualités, pour un total de 1320 € par mois. C’est trop pour lui, il va falloir procéder à un rachat de crédit pour éviter le surendettement.

Il remplit donc une demande de restructuration de dettes en ligne, et un courtier en rachat de crédits le contacte. Le courtier trouve un organisme financier pour lui racheter toutes ses dettes, avec une mensualité unique de 650 € par mois.

Monsieur Henri a ainsi baissé ses mensualités de -670 €, ce qui lui permet de retrouver du pouvoir d’achat. Ses revenus lui suffisent pour payer 650 € de mensualités, il évite le surendettement grâce au rachat de crédit.

Encore plus facile avec la présence d’une hypothèque

Les rachats de crédits sont plus faciles à réaliser quand on est propriétaire. Toutefois l’opération doit être réfléchie, car l’emprunteur peut ne pas avoir intérêt à faire racheter son crédit immobilier.

Il peut ainsi utiliser la recharge d’hypothèque pour restructurer uniquement ses crédits à la consommation. La garantie hypothécaire lui permettra d’obtenir un taux plus avantageux, proche du taux immobilier.

Si l’opération en vaut la peine, il a la possibilité de regrouper son ou ses crédits immobiliers avec ses prêts à la consommation. Il finit avec une mensualité unique, inférieure à la somme des échéances qu’il payait précédemment. Il retrouve son pouvoir d’achat et dispose de suffisamment d’argent pour régler ses factures et frais de la vie courante.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires