Accueil Immobilier Célibataire : logement plus petit mais propriétaire quand même

Célibataire : logement plus petit mais propriétaire quand même

Personne seule emménageant
Même les célibataires peuvent devenir propriétaires.

Réaliser un projet immobilier est peut-être plus facile en couple, mais il reste à la portée du célibataire. Les époux et partenaire de PACS disposent de plus de moyens financiers que les concubins, et les emprunteurs isolés devront souvent acheter un logement plus petit. Il reste que grâce à la faiblesse des taux d’intérêt en vigueur, le demandeur moyen peut devenir propriétaire seul ou à 2.

Près de la moitié des candidats emprunteur est célibataire

Sur toutes les demandes de devis de prêt immobilier envoyées via Emprunter Malin de novembre à janvier, on compte 47 % de célibataires. L’autre moitié a pour projet d’acheter un logement à 2, majoritairement entre époux (31 %). On dénombre 14 % de concubins, et 6 % de couples unis par un PACS. Les autres souhaitent acheter avec un parent ou avec une autre personne.

Le fait d’être le seul à financer le projet ne retarde pas les célibataires. Si leur moyenne d’âge est de 36,45 ans, celle des couples mariés va de 35 ans (co-emprunteur) à 36 ans (emprunteur). Mais la moyenne d’âge est beaucoup moins élevée chez les partenaires de PACS, pour se situer dans une fourchette de 30 à 31 ans. Les couples en concubinage sont un peu plus âgés, ils soumettent leur demande de prêt immobilier entre 31 ans et 32 ans.

Les candidats emprunteur célibataires on moins de moyens

Lorsqu’une banque détermine la capacité d’emprunt d’un candidat acheteur, elle regarde son taux d’endettement futur mais également son reste à vivre. Le montant nécessaire pour s’habiller, se chauffer, se nourrir et se déplacer, varie selon les banques. Il varie également selon la localisation géographique du foyer et le nombre de personnes qui l’occupent.

Toutefois même seul et sans enfant, il est toujours plus difficile d’acheter un logement quand on est célibataire et encore plus d’investir dans le locatif par la suite. Le revenu moyen des candidats emprunteurs isolés de novembre à janvier, se limite à 21 800 €. Et lorsque les célibataires gagnent plus de 20 000 € ils perçoivent en moyenne 31 160 €, loin derrière les couples. Les plus aisés sont les conjoints avec 41 600 €, les partenaires de PACS suivent avec 41 500 € annuels tandis que les concubins gagnent 35 500 €.

Pour acheter un logement le célibataire dispose d’un apport personnel de 23 900 €, tandis que les couples réunissent 27 300 €. Les pacsés conservent le meilleur pouvoir d’achat potentiel avec une mise de 40 200 €. Les emprunteurs mariés disposent d’un bas de laine de 27 500 €, tandis que les concubins souhaitent apporter 21 800 € dans leur projet d’achat immobilier.

Couples et célibataires disposent donc de suffisamment pour couvrir les 10 % de frais d’achat dans l’ancien, et les 5 % dans le neuf.

Pour info : en supplément de l’apport personnel, il sera nécessaire de payer les frais d’achat, d’entretien et d’assurance. Heureusement des start-up proposent de nouvelles solutions.

Le célibataire devra acheter un logement plus petit

Ce sont les couples mariés et en PACS qui disposent de la meilleure capacité d’emprunt, équivalente à 266 800 € sur 25 ans. Avec ce qu’ils gagnent les concubins peuvent espérer 228 300 € sur la même durée, tandis que le célibataire se contentera de 140 600 €.

Les chiffres ci-dessus partent du principe que les candidats emprunteur n’ont aucun crédit en cours, ni aucun loyer de véhicules avec option d’achat.

Le prix moyen d’un appartement neuf s’établit à 3930 €/m² en France (source : ministère du logement). Les couples mariés et pacsés pourront ainsi s’offrir un 68 m², tandis que les concubins emménageront dans un 58 m². Pour le célibataire, ce sera un grand studio ou un petit 2 pièces de 36 m².

S’ils souhaitent résider en région parisienne, les époux et partenaires de PACS pourront s’acheter une maison à Éragny (95). Ils ne seront ainsi qu’à 45 minutes du centre de Paris via le RER. Attention toutefois, la hausse des taux et des prix du m² pourraient rétrécir leur capacité d’emprunt dans les 12 mois.

Si les concubins auront du mal à se payer la même surface en Île-de-France, ils disposeront de suffisamment pour acheter une maison à Marseille 16e. Le célibataire pourra lui-aussi devenir propriétaire d’une maison sur la côte méditerranéenne. Les notaires constatent que le prix de vente médian des maisons à Port-la-Nouvelle (11) se limite à 130 000 €, dans une fourchette de 100 000 € à 155 000 €.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
Notifier de